Manga

Ayanashi T1

Ayanashi 1Broché : 224 pages
Éditeur : Glénat
Genre: Shonen
Date de sortie : 21 mars 2018
Prix : 6,90€

Résumé 

Pour fuir les monstres qui ont envahi la surface de la Terre, les humains sont contraints de vivre dans des villes souterraines. Deux enfants y rencontrent Holo, un jeune homme solitaire accompagné d’une chouette et se lient peu à peu d’amitié avec lui. Quand une ombre les menace, il dévoile sa véritable identité : il est un ayanashi, chasseur de démons et son unique but est la vengeance…


Mon avis 

Je suis tombé par hasard sur ce titre qui sort aujourd’hui aux éditions Glénat, car la couverture m’attirait (comme souvent^^). J’avais vu un peu de pub sur le net, et il était souvent dit que le graphisme n’était pas sans rappeler le trait de Hiroyuki Asada, mangaka de Letter Bee. Il faut reconnaitre que c’est alléchant !

Mais hélas, bien que le style des dessins se rapproche de ce que peut proposer Hiroyuki Asada, il n’y pas la même finesse. Et dans les phases d’actions cela devient très vitre brouillon. Donc vous l’aurez compris, coté graphisme ce n’est pas ça, du moins, ce n’est pas du niveau de Letter Bee.

L’histoire est plutôt intéressante avec un postulat de départ qui pose directement l’ambiance. Sans que l’on sache vraiment pourquoi, le monde a été recouvert par une nuit permanente, et des créatures monstrueuses, les Oni sont apparues. Peu à peu l’humanité s’est réfugiée sous la surface afin de se protéger des terribles Oni.

Ayanashi img1.jpgMais l’on va très rapidement apprendre qu’il existe des humains qui vivent à la surface, et qui chassent les Oni. On les appelle les Ayanashi. Nous allons suivre tout particulièrement Holo, un jeune garçon qui souhaite venger la mort de son frère. Après un bref détour sous la surface, il va en ressortir et pister « le borgne » qui serait à l’origine de sa mort.

Une histoire assez classique malgré un fond intéressant, et qui, à mon gout n’est pas suffisamment exploité. J’aurais aimé que l’on en apprenne beaucoup plus dans ce premier tome. L’univers est survolé, et on ne croise que des personnages peu charismatiques. Seul Holo parvient à sortir du lot, mais ce n’est quand même pas folichon.

Les Oni, sont des créatures assez intéressantes puisqu’elles semblent être à l’origine de l’obscurité, et elle dégagent d’ailleurs une ombre qui, si elle vous touche, vous retirera toute votre vitalité. Là-dessus, c’est très plutôt bien trouvé, car cela rend les combats assez complexes. Cependant, le design des Oni est affreux. Elles ne ressemblent pas à grand chose, et de fait n’ont vraiment rien d’effrayant. Dommage, parce qu’avec des créatures inquiétantes, cela aurait permis au titre de créer un sentiment de malaise. Là, on sent que de toute façon, Holo va les dégommer sans soucis.

Ayanashi img2.jpgC’est d’ailleurs ce qu’il fait, avec un peu trop d’aisance. Il y a donc beaucoup de combats dans ce premier tome, ce qui en général ne me déplait pas. Sauf que là, cela ne laisse pas assez de temps au scénario et à l’univers de se poser. On a le sentiment que tout va trop vite, et que finalement tout est survolé. Même la quête de vengeance de Holo m’a laissé de marbre.

Ayanashi se laisse donc lire sans aucun soucis, mais pour ma part, ce premier tome ne m’a pas emballé plus que ça. Peut-être que l’univers se développera plus tard, et si c’est le cas je prendrais les tomes suivants, mais pour l’instant, je vais attendre un peu et voir si le titre s’améliore au fil des tomes. Après tout, c’est le tout premier manga de Yukihiro Kajimoto, il faut lui laisser sa chance.

Ma note : 13/20

*Article rédigé par Xander*

9 réflexions au sujet de « Ayanashi T1 »

  1. Oh, dommage pour cette première impression décevante 🙁Moi aussi, je suis attirée par la couverture ! Mais comme tu le dis, il faut peut-être laisser le temps au titre de développer son potentiel (en espérant qu’il y parvienne dans les tomes suivants), ce ne serait pas la première série pour laquelle ça arrive…

    Merci pour cette chronique !

    Aimé par 2 personnes

  2. La couv est superbe, mais ta review m’a refroidi…je vais attendre de voir l’évolution du manga, ce n’est que le tome 1 après tout.
    En plus, je trouve ça dommage si le design des monstres et nul…pour moi ça peut être éliminatoire…et trop de combat tue le combat.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s