Manga

Blood Blockade Battlefront T1 à T3

Broché : 200 pages
Éditeur : Kazé
Collection : Shônen up !
Date de sortie : 6 avril 2016
Prix : 8,29€

Résumé

Il y a trois ans, un portail dimensionnel s’est ouvert sur New York. Désormais rebaptisée « Hellsalem’s lot », la ville a vu apparaître phénomènes surnaturels et créatures cauchemardesques. Dans cet univers chaotique, la société secrète « Libra » recrute des individus aux aptitudes particulières afin de maintenir un semblant de paix. Suite à un incroyable quiproquo, Leonardo Watch, un jeune photographe aussi peureux que maladroit, se retrouve membre de cette étrange organisation. Pris dans une spirale de catastrophes en chaîne, combien de temps survivra-t-il dans cette cite démoniaque ? !


Mon avis

Bonjour à toutes et à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler des trois premiers tomes (garanti sans spoil) du surprenant manga Blood Blockade Battlefront édité chez Kazé depuis 2016. La série est terminée au Japon, avec dix tomes, dont le dernier sortira chez nous le 31 janvier prochain.

Autant vous le dire tout de suite, ce manga est très, très décalé, même si le ton est sérieux, on suit des personnages hauts en couleurs dont on se demande à quoi il peuvent bien carburer ^^

Blood Blocakde img1.jpgPar chance le personnage principal est un jeune garçon un peu effacé qui essaie de se faire une place dans ce monde totalement délirant. En effet, depuis trois ans, New York a vu s’ouvrir un portal dimensionnel et accueille depuis de nombreuse créatures. New York a donc fusionnée pour devenir Helsalem’s Lot et s’est retrouvée isolé du monde par un brouillard mystérieux faisant office de barrière.

Les habitants ne sont plus donc uniquement humains, on peut croiser toute sortes de créatures, qui sont bonnes comme mauvaises. Toute l’organisation de la ville a été modifiée et c’est dans ce contexte que nous découvrons le jeune Leonardo Watch, qui possède un don tout particulier, puisque ses yeux lui permettent de voir des créatures imperceptibles à l’oeil nu, et qui, bien souvent, commettent des méfaits.

Rapidement il va se retrouver mêler à une drôle d’affaire et va intégrer Libra, une organisation composé d’individus ayant également des pouvoirs extraordinaires. Cette organisation a pour but de garantir la sécurité de la ville, et autant dire que le pouvoir de Léonardo va leur être très utile.

Blood Blocakde img2.jpgSi tout cela peut paraitre assez classique, il n’en est rien lorsqu’on lit les manga (en tout cas pour les trois premiers tomes) car il y a un petit brin de folie vraiment agréable. Comme je le disais, les personnages sont vraiment déjantés, mais ce qui fait le sel de ce titre, ce sont les dessins. Pas vraiment beaux, pas vraiment moches, mais ils ont un truc. Vous savez, ce petit truc qui fait que l’on adhère ou pas à l’ambiance. Les cases sont ultra dynamiques, et peuvent paraitre confuses au départ, mais on s’y fait rapidement. 

La narration est vraiment agréable car on apprends plein de chose sur l’univers, sans que cela ne devienne trop pompeux. De plus, chaque tome se divise en deux avec à chaque fois deux arcs bien distincts. On n’est donc pas dans un grand mystère qu’il faut résoudre, mais plus dans des affaires que l’on prend les unes après les autres. C’est vraiment bien trouvé car on peut lire chaque tome en deux fois, on peut marquer une pause entre deux tomes, il n’y a aucun risque d’oublier le fil conducteur. Bien évidemment les personnages évoluent, mais le titre se veut accessible et c’est plutôt réussi.

Blood Blockade Battlefront ne plaira sans doute pas à tout le monde. L’univers est vraiment décalé et les dessins partent dans tous les sens, mais, personnellement je trouve que c’est l’alliage de ces deux composantes qui font que ce manga se démarque de la concurrence.

Blood Blocakde img3.jpgLe mangaka est d’ailleurs très connu puisqu’il s’agit Yasuhiro Nightow qui a notamment crée Trigun. Je n’ai jamais lu ce manga, mais de ce que j’ai pu entendre, c’est assez culte, donc pourquoi pas, lorsque j’aurais terminé Blood Blockade Battlefront.

Il faut savoir qu’il existe également un anime, découpé en deux saisons, disponible légalement sur la plateforme ADN. J’avais testé le premier épisode, mais j’avais trouvé ça vraiment particulier à l’époque. Je retenterais le coup maintenant que je sais à quoi m’attendre^^

L’édition de Kazé est vraiment irréprochable, la lecture se fait simplement, et l’on a droit à une page couleur au début de chaque tome. Pour la traduction, on retrouve Yann Koffi qui semble très à l’aise avec les univers décalé puisque l’on a déjà pu le voir à l’oeuvre dans Twin Star Exorcists, également chez Kazé.

Ma note 16/20

Site de l’éditeur

9 réflexions au sujet de « Blood Blockade Battlefront T1 à T3 »

Répondre à Lutin82 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s