Manga

Black Clover T9

Black Clover 9Broché : 180 pages
Éditeur : Kazé
Collection : Kazé Shonen
Date de sortie : 2 novembre 2017
Prix : 6,79€

Résumé

Au terme d’un âpre combat, Asta parvient à vaincre le bestial Vet. Ce dernier, dans un ultime sursaut, rassemble ses dernières forces afin d’emporter ses adversaires avec lui dans la mort ! Mais c’est compter sans Yami qui, libéré du piège dimensionnel, s’interpose. Parviendra-t-il à transcender ses propres limites pour sauver sa compagnie ?!


Chroniques des tomes précédents


Mon avis

Voici sans doute le tome qui fait franchir un cap au manga. Je pense que ce neuvième tome est le meilleur que l’on ai eu depuis le début, et que le titre va grandement évoluer à présent !

Alors qu’on le pensait vaincu, Vet revient à la charge dans une ultime attaque désespérée, mais c’était sans compter sur Yami, qui fait une entrée remarquée ! Ce personnage est toujours autant stylé et badass, et franchement, il envoie du lourd ! Il mérite bien son titre de capitaine de la Compagnie du Taureau Noir.

Ce tome marque la fin de l’arc du Sanctuaire Englouti, qui était plutôt sympa et qui nous a permis de découvrir d’autres personnages que l’on reverra sans doute par la suite. Mais aussitôt cet arc terminé qu’un nouveau commence puisque la ville de Kiten se fait attaquer par trois des huit Généraux Étincelants qui sont les équivalents des Capitaines de Compagnie, sauf que eux ne sont pas du royaume de Clover mais du royaume Diamond.

Cette nouvelle intrigue qui débute est très interessante car l’univers de Black Clover se développe de plus en plus, et l’on s’aperçoit que les autres royaumes frontaliers ne sont pas si insignifiants qu’on aurait pu le penser. Le royaume de Diamond profite que les Compagnies aient laissé quelques plumes dans leur nombreuses batailles contre l’Oeil Maléfique du Crépuscule pour tenter une attaque.

Et alors que la Compagnie du Taureau Noir n’est pas au mieux de sa forme après ses nombreux combats au Sanctuaire Englouti, c’est la Compagnie de l’Aube d’Or qui s’illustre et qui affronte les trois Généraux Étincelants. C’est entre autre l’occasion de revoir Yuno qui est toujours aussi charismatique, mais également d’en apprendre plus sur le capitaine de l’Aube d’Or : William Vangeance.

Ce neuvième tome est une pure réussite à tout point de vue. J’avais un peu trainé la patte lors des tomes précédents, je trouvais que ça n’évoluait pas beaucoup, mais c’était parce que le meilleur allait arriver. Il aura pris tout son temps, mais ce manga vaut clairement la peine qu’on s’y investisse et qu’on lui laisse sa chance. Il ne faut pas le juger sur les deux ou trois premiers tomes. Je pense que c’est un manga qui va s’étaler sur plus de trente tomes, donc c’est normal qu’il lui faille le temps de se développer.

Ma note : 18/20

Site de l’éditeur


 

3 réflexions au sujet de « Black Clover T9 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s