Manga

Le chant des souliers rouges T3

Le chant des souliers rouges 3

Broché : 224 pages
Éditeur : Kazé
Collection : Seinen
Date de sortie : 20 septembre 2017
Prix : 8,29€

Résumé

Deux lycéens mal dans leur peau.
L’un gêné par son embonpoint et sa timidité, l’autre, par sa voix rauque.
Tsubura, souffre-douleur de la classe et Hana, le grand taciturne que tout indiffère, forment désormais une petite bande avec Kimitaka. Mais leur lien d’amitié naissant reste fragile…
En partageant les cours de flamenco de leur ami, ils trouveront peut-être, aux aussi, le moyen de s’épanouir…


Chronique du tome 1

Chronique du tome 2


Mon avis

Une fois de plus ce troisième tome ne déçoit pas. Je ne m’attendais pas à un tel niveau d’écriture et de justesse lorsque j’ai commencé cette série. C’est pour moi, l’une des meilleures découvertes manga de l’année, car je trouvais le postulat de départ trop farfelu, et au final, j’adore. Comme quoi, il faut toujours tester ^^

Cette fois-ci, nous allons moins voir Kimitaka, enfin, nous le verrons mais il va beaucoup rester en retrait car plus de la moitié de ce tome s’axe sur ses deux amis : Tsubura et Hana.

Si Kimitaka et Tsubura continuent leur apprentissage, ce n’est pas le cas de Hana qui ne les a pas encore rejoint et qui souhaite rester éloigné de tout cela. Pourtant, alors que l’organisation du spectacle de la fête du collège approche, nos amis du club de flamenco ont un soucis majeur puisqu’ils n’ont pas de chanteur.

C’est là que Hana va entrer en scène, et cela va être enfin l’occasion de découvrir tout ce que cache ce personnage depuis le début du manga. Il faut dire que jusqu’ici il a toujours été très mystérieux, en évitant de se mettre en avant. Nous allons nous apercevoir, que dans le passé, ce dernier chantait très bien, mais visiblement ce n’est plus le cas. Pourquoi ? Cela je ne vous le dirait pas, mais c’est vraiment bien trouvé, et surtout terriblement réaliste.

Ce tome, bien que très centré sur Hana, va également mettre en avant le courage de Tsubura, qui subi lui aussi des brimades, mais à cause de son physique. On va revoir Yamada qui ne va cesser de persécuter Hana et Tsubura. Le physique de l’un, la voix ou les notes de l’autre, tout y passe dans ce tome, et l’on se rends bien compte à quel point la mangaka mets le doigt sur un problème hélas trop d’actualité : Le regard et le jugement des autres.

Heureusement, Hana, Tsubura et Kimitaka sont plutôt soudés et ensemble ils semblent prêts à affronter toutes les critiques et les moqueries de ceux qui les jalousent. Kimitaka va également progresser dans son apprentissage de la danse espagnole et cela va être l’occasion de voir de superbes planches très vives, très dynamiques.

Les dessins sont donc vraiment très beaux une fois de plus. Mon seul regret est que l’on voit moins la mère et le grand-père de Kimitaka, et que l’on ne voit vraiment pas la basketteuse avec qui ce dernier a échangé ses chaussures. C’est dommage car c’était quand même la base du premier tome, mais au final, j’ai l’impression que le manga ce concentre sur le club de flamenco. Ce n’est pas dérangeant en soit, mais bon, j’aurais aimé voir un peu plus Takara. Peut-Être que cela sera le cas des les trois derniers tomes ?

Ma note : 17/20

Site de l’éditeur

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le chant des souliers rouges T3 »

  1. Bonjour,
    je viens voir ta petite chronique, et je partage ton avis concernant l’absence de Takara et la famille de Kmitaka, j’aurais vous voir la jeune fille davantage, mais je reste profondément touché par l’origine du mal-être de Hana, Mizu Sahara a encore su me surprendre, vraiment hâte de lire le prochain opus !

    Cordialement, Euphox !

    Aimé par 2 personnes

  2. Ça y est je viens de lire mon tome donc je peux enfin lire ton avis. Je partage parfaitement ton ressenti aussi bien sur la justesse des sentiments, que le plaisir de découvrir le mystérieux Hana ou sur l’absence cruelle de Takara que j’espère voir comblée prochainement. C’est vraiment un joli titre qui a de quoi surprendre et qui mérite de se faire connaître.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s