Manga·Romans

Avis en vrac #3

Coucou les amis ! Cette rubrique semble vraiment vous plaire, alors je pense en faire un rendez-vous hebdomadaire. Du moins pour l’instant, j’arrive à m’y tenir ^^ Cette semaine je vais vous parler de deux manga, une BD et un roman ! Bonne lecture 😉


goodbye-lilac-idpGoodbye Lilac

Broché : 192 pages
Éditeur : IDP Boy’s Love
Type : Yaoi
Date de sortie : 01 mai 2017
Prix : 7,95€

Résumé :

Pour Kasai, enseignant au lycée, le jeune Reiji Katô est un élève à problèmes, difficile à gérer , malgré tout, il ne peut pas s’empêcher d’éprouver une vive affection pour lui. Mais la situation se complique lorsque Katô lui fait une déclaration d’amour… Très professionnel, Kasai refuse ses avances, et Katô quitte le lycée après la remise des diplômes.
Des années plus tard, il intègre le même lycée que Kasai, mais en tant que professeur, cette fois…

Avec Good Bye Lilac de Ringo Yuki, découvrez une romance tendre et réaliste, aussi belle et fragile que des pétales de lilas.

Mon avis :

Il y a peu, je me suis lancé dans un genre de manga que je n’avais jamais lu, le Yaoi. Comprenez derrière ce nom, les relations amoureuses entre deux hommes. J’avais quelques craintes au départ, je ne voulais pas tomber sur des histoires uniquement perverses sans scénario. Et quelle ne fut pas ma surprise en lisant Goodbye Lilac, qui est une très belle romance entre un professeur et son ancien élève.

Ici rien de graveleux, juste deux hommes qui s’aiment et qui doivent apprendre la patience pour qu’enfin ils puissent profiter de leur amour pleinement. C’est très beau, le sujet est traité avec beaucoup de justesse et les personnages sont très attachants. Les dessins sont vraiment très doux et on lit ce One-Shot sans s’en rendre compte. Pourtant les histoires entre prof et élève sont assez fréquentes dans les manga, mais la talentueuse Ringo Yuki que je découvre avec ce titre arrive à traiter cela de la plus douce et la plus juste des manières.

Une histoire touchante, parfaitement bien écrite qui prouve qu’il faut vraiment chercher à sortir de sa zone de confort car on n’est jamais à l’abri d’une belle découverte 🙂

Ma note : 17/20


Nuisible 1Nuisible T1

Broché : 208 pages
Éditeur : Kana
Type : Seinen
Date de sortie : 20 janvier 2017
Prix : 7,45€

Résumé :

Ryôichi, lycéen sans problème fait des rêves étranges dans lesquels une jeune fille à la beauté irrésistible se transforme en monstre carnivore. Un jour, Kikuko arrive dans la classe de Ryôichi en tant que nouvelle élève et… elle ressemble comme deux gouttes d’eau à la fille de ses cauchemars ! Au même moment, Tokyo est le théâtre d’évènements curieux : une canicule s’abat sur la ville, les insectes deviennent agressifs et attaquent les animaux domestiques, des crimes mystérieux se produisent… Le professeur Kuzumi, entomologiste, est contacté par la police pour l’aider à enquêter sur ces meurtres en série. Qui est Kikuko ? Quel est le sens des rêves de Ryôichi ? Kuzumi va-t-il remonter la piste du meurtrier ?

Mon avis :

J’ai bien aimé ce premier tome de Nuisible, même si je ne sais pas trop quoi en dire. Il ne s’y passe hélas pas grand chose et pourtant cela se laisse lire sans soucis. Ce qui se dégage de cette lecture est plutôt une ambiance, une atmosphère particulière. Entre récit d’horreur et discours écologique, on ne sait pas trop où veut en venir l’auteur.

Pourtant je ne pourrais pas dire que ce premier tome m’a déplu. C’était vraiment sympathique, mais quelques jours après l’avoir lu, je ne saurais pas vraiment vous dire de quoi il parle en détail. Enfin, si, nous suivons Ryôichi, un adolescent qui est captivé par Kikuko, une nouvelle élève aussi belle que mystérieuse.

C’est d’ailleurs elle qui est la plus intéressante dans ce premier tome, mais on a du mal à la comprendre vraiment. On ne sait pas ce qu’elle veut, mais on sait une chose, elle est flippante. Lorsqu’on la voit sortir une aiguille de son bras, ou encore des longs filaments de sa bouche, c’est franchement glauque.

Du coté des dessins on découvre une dessinatrice qui signe là son premier manga (mais elle n’écrit pas le scénario) et son style est vraiment beau. On retrouve un effet crayonné qui contribue beaucoup à cette étrange ambiance qui se dégage du titre.

Un bon premier tome qui se lit très vite (comptez tout juste trente minutes) mais qui en garde un peu trop sous le pied pour que je sois complètement emballé. J’en saurais plus après avoir lu les deux tomes suivants.

Ma note 15/20


Dad 1Dad T1

Broché : 48 pages
Éditeur : Dupuis
Date de sortie : 20 mars 2015
Prix : 9,90€

Résumé :

Père célibataire au foyer, c’est un boulot à plein temps, et ce n’est pas Dad qui va prétendre le contraire ! Surtout avec quatre filles au caractère bien trempé, et pas vraiment du genre à s’écraser devant leur éternel ado de père… Entre Pandora l’intello, Ondine la volcanique, Roxane l’espiègle et Bébérenice la petite dernière, ce comédien au chômage a trouvé le rôle de sa vie : celui de s’occuper de sa famille sans rien perdre de sa propre jeunesse. Une chronique moderne, tendre et ironique de Nob, l’auteur de Mamette, qui nous offre des tranches de vie pleines d’humour et de vécu loin des idées reçues.

Mon avis :

Voici le premier tome de Dad, une BD qui met en scène un père célibataire et ses quatre filles. C’est léger, frais, divertissant et pourtant de temps en temps il y a quelques pages qui sont plus profondes comme lorsque l’on voit par exemple que le pauvre gars a dû renoncer à sa carrière d’acteur pour pouvoir garder sa plus grande fille et ne pas la laisser à sa mère carriériste qui n’avait pas la fibre maternelle.

Nous avons donc un père un peu largué, qui multiplie les petit boulots (notamment dans la publicité) mais qui ne regrette rien alors qu’il a renoncé à une carrière qui s’annonçait prometteuse. Dad est une BD drôle et à la fois touchante, car ce père fait toujours passer ses filles avant son propre bonheur personnel. Ce titre véhicule de bonnes valeurs, dans l’air du temps et cela donne un coup de jeune au BD humoristiques.

Dad, j’ai découvert ça dans le journal de Spirou et j’ai acheté le premier tome sans hésiter, et je ne suis pas déçu. Pourvu que la série dure un petit moment, car elle n’est vraiment pas dénuée d’intérêt !

Ma note : 18/20


51yiy4qRzGLNext Stop T3

Numérique : 155 pages
Éditeur : 12-21
Date de sortie : 29 juin 2017
Prix : 2,99€

Résumé :

Alors qu’elle vient de fêter Noël, Emma atterrit en plein été, dans l’hémisphère sud. Mais ce n’est pas la seule surprise que lui a réservée Rose ! Dans l’avion, Emma croit reconnaître la voix de Tyler… Serait-il possible qu’il soit du voyage, lui aussi ?

Durant cette nouvelle escale muy caliente, Emma va rencontrer des personnages hauts en couleur, mais aussi devoir affronter le venin de nouveaux ennemis…

Mon avis :

Après deux premiers tomes vraiment sympathiques mais qui n’avaient pas le coté voyage qu’on nous avait promis, cette troisième escale nous offre enfin un dépaysement total !

Emma découvre enfin sa destination et file en direction de l’Argentine ! J’ai adoré ce troisième tome. Pour l’instant c’est le meilleur de la série car il offre tout ce que j’espérais de cette saga.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Emma dans sa visite de l’Argentine, car l’auteure nous emmène dans des lieux très connus comme les magnifiques chutes d’Iguazú, le musée d’art latino-américain de Buenos Aires, le MALBA ou encore la visite de la résidence de personnalités célèbres comme Eva Perón.

Nous avons donc droit à un vrai dépaysement et on a le sentiment de visiter tous ces lieux tant l’auteure nous plonge dans l’ambiance. La réussite de ce titre vient également de la belle galerie des personnages qu’Emma va rencontrer en Argentine. J’ai beaucoup apprécié Luiz qui va lui apprendre le tango, et Donna, une globe trotteuse qui s’accorde une année sabbatique pour qui j’ai eu un vrai coup de cœur.
(Jenny Fischer, si vous m’entendez, écrivez les aventures de Donna ^^)

Bien évidemment il n’y pas que du tourisme dans ce tome, il y a une excellente histoire, de bonnes surprises et des rebondissements incroyables, le tout servi par des personnages hauts en couleurs. Mais le petit plus qui m’a fait adorer ce tome c’est vraiment la visite des lieux et l’univers argentin parfaitement retranscrit.

Un sans faute pour le moment pour cette excellente saga qui monte en puissance à chaque escale !

Ma note : 18/20


Avez-vous lu ces titres ? Qu’en avez-vous pensé ? Certains vous intéressent-ils ? N’hésitez pas à me laisser un like si l’article vous à plu ou à le commenter, c’est avec plaisir que j’y répondrais 😉

 

Publicités

31 réflexions au sujet de « Avis en vrac #3 »

    1. Ça change de temps en temps les One-Shot (il y en a souvent dans les Yaoi) mais il faut qu’il soient bien fichu, sinon c’est trop court. Sur celui-ci ça fonctionne parfaitement 😉
      Pour nuisible, c’est sur que si les insectes te mettent mal à l’aise, mieux vaut éviter^^

      J'aime

  1. Dad, je l’ai lu !!!! J’avais beaucoup aimé, c’est une BD vraiment agréable à découvrir et lire 🙂
    Pour les autres titres je suis curieuse o_o « Nuisible » j’en ai entendu parlé – souvent en bien – et « Good Bye Lilac » par contre m’est totalement inconnu, mais ton court avis fait que l’on a envie de l’essayer.
    « Next Stop » me donne de plus en plus envie aussi TT »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s