Romans

Nil T1

Nil tome 1

Broché : 464 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 18 février 2016
Prix : 17,90€

Synopsis :

Comment s’échapper d’une île qui n’existe pas ?
Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil. 
Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île … 
Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort. 
Le compte à rebours a déjà commencé…


Mon avis :

Cela faisait un bon moment que ce livre me tentait. J’avais d’abord craqué sur la couverture que je trouve magnifique. Puis le synopsis était vraiment alléchant. Cependant j’avais peur que Nil soit un titre trop jeunesse pour que l’idée de départ soit vraiment approfondie. Mais après avoir vu les nombreux retours sur les différents blogs, j’ai fini par me laisser tenter.

Et j’ai bien fait car l’histoire est vraiment très prenante ! J’ai adoré suivre Charley et Thad, ces deux adolescents qui veulent à tout prix quitter l’île, mais que ne veulent pas être séparés. J’ai également beaucoup aimé la mythologie de Nil (l’île) qui est traitée comme une entité à part entière, surtout du point de vue de Thad.

Dans Nil, j’ai retrouvé un peu de ce que j’avais aimé dans la série Lost. Des gens qui se réveillent sur une île sans savoir pourquoi ils sont là, des dangers dans tous les coins, des mystères aussi passionnants qu’inquiétants. Thad a ce petit coté John Locke dans le sens où il semble être le seul à vraiment prendre Nil au sérieux, à essayer sans cesse de déjouer ces pièges. Charley, elle est plus terre à terre, mais par contre elle est très intelligente car elle va rapidement se révéler être un élément essentiel pour la communauté ainsi que pour la compréhension du système des portes.

Car si vous entrez dans Nil par une porte (pas une vraie porte, mais plutôt une sorte de portail luminescent) vous en sortez également de cette façon. Comme dit dans le résumé, une seule porte apparait chaque jour, il faut donc être au bon endroit lorsqu’elle cela se produit, sachant que si vous n’êtes pas sorti au bout d’un an, vous mourrez. Le concept est simple mais diablement efficace car simplement avec ça, l’auteure a développée un univers cohérent, un mode de vie pour les habitants de l’île avec toute une organisation.

La force du récit vient également des personnages secondaires qui sont très nombreux et particulièrement biens construits. On prend beaucoup de plaisir à les découvrir, à suivre leur périple dans l’île et on se prend d’empathie pour eux, au fur et à mesure que leur échéance approche. Certains vont mourir, d’autres vont réussir à sortir, il y aura des personnages sournois, d’autres qui respecteront les règles et tout un tas d’autres situations que l’on ne voit pas venir.

Pour ce tout premier roman, Lynne Matson nous livre une histoire cohérente, passionnante et très bien écrite, même si elle a un style assez basique. J’ai hâte de lire le tome suivant car même si j’ai adoré celui-ci, il a un défaut, car on ne suit que Charley. Donc à la fin du livre, lorsqu’elle meurt ou qu’elle s’échappe ou qu’il lui arrive autre chose (je ne vous dirais pas la fin ^^) et bien le livre se termine, on ne voit pas les autres habitants de l’île. On ne sait pas si eux vont arriver à s’en sortir ou pas.

Sans doute est-ce pour cela qu’elle a écrit une suite puis un troisième tome. Elle veut étoffer son univers, et de ce que j’ai lu sur les quatrièmes de couvertures, on va effectivement revoir certains personnages du premier volume. J’espère donc que Les Secrets de Nil révélera de nombreuses informations et que l’on en apprendra plus sur cet univers et que l’on ne tombera pas dans une suite pour surfer sur le succès du premier tome. Ce serait dommage.

Pour ce qui est de la romance entre Thad et Charley, il y en a mais je n’ai pas, trouvé ça dérangeant. Je sais que certains lecteurs ont trouvé ça trop présent, mais pour ma part cela ne m’a pas du tout gêné, j’ai même trouvé que c’était parfaitement bien dosé. Après c’est sans doute à l’appréciation de chacun.

Il y a juste une chose que j’ai pas compris, c’est pourquoi cette île s’appelle Nil. C’est pourtant expliqué dans le livre, mais je n’ai pas du saisir une subtilité. Je vous mets le passage qui explique pourquoi :

« – Nil…pourquoi ce nom ?
-Parce que c’est un no man’s land, un rien, un zéro. En anglais, ça donne Nil. Aucun rapport avec le fleuve en tout cas. C’est un endroit qui n’existe pas. C’est nulle part. Et pourtant nous y sommes. »

Autant je comprends ce que no man’s land veut dire, mais je ne vois pas le rapport avec le mot Nil. Si jamais l’un d’entre vous peut me l’expliquer, cela m’intéresse beaucoup ^^

Vous l’avez compris j’ai adoré cette lecture, et je pense que je lirais le tome suivant dans les semaines qui arrivent. Pocket Jeunesse à fait un superbe travail, que se soit sur la couverture, la qualité du papier ou encore la reliure. Après une lecture, le livre parait neuf.

Ma note : 17/20

Publicités

17 réflexions au sujet de « Nil T1 »

  1. Contente de voir que tu as aimé NIL! 🙂 Je suis aussi impatiente de lire la suite pour en savoir plus sur les secrets de cette ile! la romance ne m’avait pas dérangé non plus…C’était là et puis voilà..;-) Pour le nom, moi j’avais compris du coup Nil => Ni, rien, le néant…mais en fait je me rends compte que c’est un peu des extrapolations et que Ni ne veut pas dire « rien »…du coup, je ne sais pas non plus! Tu viens de mettre en lumière le fait que je n’ai rien compris non plus!! :-p 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Ah je suis contente que tu aies aussi écrit un avis et autant apprécié.
    On ne peut s’empêcher de penser au fleuve sur le coup ^^
    Pourtant c’est bien vu Nil comme rien, néant
    Ben vu que je n’ai pas la meilleure mémoire au monde :s, si on regarde
    nil en anglais renvoie à rien, nul, zéro, inexistant (traduction)
    nihil en latin à néant, rien
    et le préfixe nil en chimie renvoie à Préfixe représentant le chiffre 0 (zéro) lors de la formation du nom provisoire systématique d’un élément chimique.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’ai vraiment bien aimé, je pense me prendre la suite prochainement ^^
      Je comprends mieux l’explication, j’avais pas pensé à chercher ce que signifiait Nil en anglais. Je cherchais un lien entre Nil et No man’s land. xD
      Merci beaucoup pour tes lumières 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Je ne connais pas du tout, ta chronique me donne le goût d’en savoir plus. Tu possèdes une bonne plume, tu décris bien l’univers et tu laisses juste assez un suspense pour tenter un lecteur. Je note alors.

    Siabelle

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s