Comics

Birthright T1

birthright-01-le-retour

Broché : 144 pages
Éditeur : Delcourt
Collection : Contrebande
Date de sortie : 25 novembre 2015
Prix : 16,50€

Synopsis :

Lorsque Aaron emmène Mikey jouer dans le parc en rentrant de l’école, il ne se doute pas un seul instant qu’en le perdant de vue quelques secondes, sa vie va être bouleversée. Mikey disparu, Aaron, rongé par le remords, sombre dans l’alcool et la famille entière se désintègre. Mais un an plus tard, une sorte de Conan fait irruption dans leur vie et pourrait bien être leur fils perdu, Mikey…


Mon avis :

Je ne suis pas très friand des univers Héroic-Fantasy, en général je n’accroche pas vraiment à l’ambiance, à l’histoire etc… Mais là, il s’agit d’un comics écrit par Joshua Williamson, dont j’ai beaucoup aimé le premier tome de Nailbitter. Alors, certes non sommes dans un style totalement différent, mais quand j’aime un auteur, cela m’encourage à tester ses autres récits, car cela me permet souvent de sortir de ma zone de confort.

Avec ce premier tome de Birthright, je suis vraiment sorti de cette zone et j’en suis très heureux car j’ai vraiment adoré. L’histoire commence de manière très simple, on suit un père de famille qui joue dans un parc avec son fils, et qui le perd de vue quelque minutes. Il ne le reverra jamais car ce dernier disparait. Enlèvement, fugue ? non, rien de tout cela, Mickey (l’enfant) se retrouve transporté dans une autre dimension (le coté héroic-fantasy est ici) dans laquelle un destin semble l’attendre.

Dans le monde normal, on suit la famille Rhodes qui se déchire rapidement. La mère de Mickey reproche à son mari son laxisme, et va même jusqu’à l’accuser d’avoir volontairement fait du mal à ce dernier. Leur deuxième enfant, assiste impuissant à la disparition de son frère et à la séparation de ses parents.

Lorsqu’un an plus tard, un adulte ressemblant à Conan le barbare fait son apparition, la famille Rhodes est appelé, car cet étrange individu clame être Mickey. Je ne vais pas vous en dire plus, mais à la fin de ce premier chapitre j’étais totalement conquis.

L’ambiance et les personnages sont vraiment très développés, à tel point que l’on rentre dans le récit immédiatement. De plus, le rythme est super bien géré car l’on passe toutes les deux ou trois pages d’un monde à l’autre. On découvre ainsi l’évolution de Mickey dans le monde de Terrenos en même temps qu’on suit ce qui se passe dans notre monde.

Les dessins sont vraiment sublimes, les planches sont claires, les couleurs utilisées sont magnifiques. Je sais que cela fait un peu cliché, mais ce comics est pour moi une excellente surprise dont il va me falloir rapidement me procurer le tome suivant ! Encore une fois, cela prouve qu’il n’y a pas que des supers héros dans les comics, et que les indépendants ont de beaux jours devant eux 😉

Ma note : 18/20

Publicités

2 réflexions au sujet de « Birthright T1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s