Manga

Pochi & Kuro T1

pochi-kuro-1-kaze

Broché : 192 pages
Éditeur : Kazé
Type : Kazé Shonen
Date de sortie : 05 juillet 2017
Prix : 6,79€

Synopsis :

Au Royaume des Démons, il existe un mets légendaire capable de conférer un pouvoir unique à quiconque le mangerait : la viande humaine ! Alors que Kuro, un jeune démon dans la dèche, pêche son dîner en compagnie de son meilleur ami… une lycéenne mord à l’hameçon ! Bien qu’affamé, Kuro tombe sous le charme de son adorable mais incompréhensible casse-croûte et ne peut se résoudre à le passer sur le grill… Hélas, les autres démons ont les crocs et, pour les deux compères, il ne va pas être facile de protéger l’appétissante Pochi !

 

Mon avis :

Voici un nouveau titre qui va paraitre le 05 juillet aux éditions Kazé. Le même jour vont sortir les deux premiers tomes, puis le  tome trois sortira le 13 septembre et le quatrième le 15 novembre. La série est terminée au Japon avec quatre tomes.

L’histoire est assez simple, puisque nous nous retrouvons plongés dans le monde des démons dans lequel nous suivons deux gars un peu paumés, un peu loosers, qui pêchent leur diner, un soir comme un autre. Mais à leur plus grande surprise, ils vont pêcher une humaine, qui est le plat ultime au royaume des démons.

Je vous avouerais qu’avant de commencer cette lecture, j’étais sceptique. Il y a des titres comme ça, qu’on n’ose pas tenter, sur lesquels on se dit que ça va être trop décalé pour nous, qu’on est pas vraiment le public visé. Pour ma part, cela m’arrive assez souvent vu que je teste un bon paquet de titres mais je fait souvent de bonnes surprises.
Et bien là, avec Pochi & Kuro, j’ai vraiment été agréablement surpris. Le titre démarre immédiatement, pas de temps mort. On rentre dans le vif du sujet tout de suite et en un chapitre on adhère déjà au trois personnages de départ (Kuro et Leo, les deux démons, ainsi que Pochi, l’humaine).

L’humour est omniprésent, et il est habilement servi par l’incompréhension du langage entre l’humaine et les démons. Il y a bien des bulles de dialogues pour la pauvre Pochi, mais on ne la comprend pas. (les bulles sont remplies de croix, de rond etc..) Du coup, pour dialoguer avec les démons, elle est très inventive et gesticule beaucoup, ce qui donne un dynamisme et un rythme au manga. Mais n’ayez crainte, même si l’humaine de parle pas vraiment, on comprend tout, c’est super bien fichu à ce niveau.

Et c’est d’ailleurs cette incompréhension entre eux qui va faire que les deux démons ne vont pas manger Pochi. Elle va leur préparer les meilleurs plats de leur vie, et ils vont décider de la garder avec eux, la cachant des autres démons qui eux sont moins sympas. C’est notamment le cas d’Ishizu, le fils du roi des démons, qui veut à tout prix manger un humain, car la légende raconte que celui qui en mange un, devient extrêmement puissant et règne sur le monde des démons.

Je suis conscient que comme ça, cela peut paraitre vraiment étrange comme lecture, mais sur moi, cela fonctionne parfaitement. C’est drôle, dynamique, on ne voit pas le temps passer, et surtout, Pochi et Kuro apprennent à se connaitre au fil de l’aventure (car il y a une aventure mais je ne vous la raconte pas^^) et je les trouve très attachants. De plus il y a une ambiance un peu comme dans Soul Eater ou Blood Lad. Si vous les avez lus, vous reconnaitrez le genre.

Je vous parlais tout à l’heure de l’humour, très présent dans ce titre, et bien il y a un moment dans lequel Pochi doit manger une Wapple (une pomme du monde des démons) qui est hilarant, car la pomme est vivante. Ceux qui l’auront lu, seront du même avis que moi, on ne regardera plus une pomme de la même manière après ça ^^

Les dessins sont correct, rien de révolutionnaire, mais pas moche non plus, disons qu’ils font le job. La traduction est assurée par Sayaka Okada et Manon Debienne, que l’on a pu voir à l’œuvre dans le one-shot La valeur de ma vie chez Akata, ou encore Takane et Hana chez Kazé.

Pochi & Kuro est donc un titre qui surprend, qui propose un bon moment de détente si vous adhérez à l’ambiance. La série comptera quatre tomes et sera donc édité chez Kazé dès le 05 juillet. Comptez entre 40 et 50 minutes de lecture pour ce premier tome, ce qui est dans les standards des shonen.

Ma note : 16/20

Je remercie les éditions Kazé pour ce Service Presse, pour m’avoir permis d’avoir ce manga très en avance et pour la variété de titres qu’ils proposent dans leur catalogue. Merci pour ces moments de lectures 😉

Site de l’éditeur.

Publicités

17 réflexions au sujet de « Pochi & Kuro T1 »

  1. Yo Xander,

    Comme toi au départ, j’étais septique quant à l’achat de ce tome. Mais vu ce que tu viens d’expliquer, peut-être que je vais me laisser tenter. Je lirai peut-être les extraits s’il y en a.

    Mais juste une question, l’humour n’est-il pas trop enfantin ?

    Aimé par 1 personne

  2. Un grand merci pour avoir renseigné le nom des traductrices !! Un métier de l’ombre… Ça fait plaisir d’être mentionnées 🙂
    J’espère que les prochains tomes vous plairont tout autant ! Nous, on s’est régalées à les traduire ^^

    Aimé par 1 personne

    1. C’est quand même grâce aux traducteurs (et traductrices^^) qu’on a la chance d’avoir des titres dans notre langue, vous méritez qu’on parle de vous 😉
      Merci pour votre commentaire, j’aime beaucoup ce titre, j’ai d’ailleurs posté la chronique du tome suivant ce matin 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s