Romans

Exilium tome 1

Exilium

Broché : 440 pages
Éditeur : Books on Demand
Date de sortie : 14 décembre 2015
Prix : 17€

Synopsis :

« Cette semaine-là, de fortes chutes de neige exigèrent la fermeture du lycée où je travaillais comme ‘pion’, mais le maintien exceptionnel de l’internat permit l’hébergement de la poignée d’élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme. Sauf que nous n’étions pas seuls ! Au début, j’expliquais aux élèves effrayés que le vent et le froid étaient à l’origine des souffles et des craquements. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans aucun lien avec la météo avait infiltré le dortoir ! Alors que je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France, après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand avait décrit comme une contrée  » où se passaient des choses étranges  » ! »

 

Mon avis :

Voilà un roman qui sort de l’ordinaire et qui est plutôt sympathique à lire. Nous suivons Frédéric, un pion dans un internant, qui va se retrouver à devoir gérer des étudiants coincés sur place pour cause de mauvais temps. De fortes chutes de neige vont bloquer les transports en commun, et donc, de fait, les étudiants.

Dès le départ, on sent qu’il y a quelque chose de louche derrière tout ça, on est dans une ambiance particulière, avec ce pion et les sept (ou huit je ne sais plus) adolescents qui sont coincés. J’ai beaucoup aimé cette ambiance qui m’a fait un peu penser à Brume, la nouvelle de Stephen King. C’est très oppressant, très sombre et on ne sait pas trop sur quel pied danser.

Je ne vais pas vous dévoiler les tenants et aboutissants de ce récit, car cela serait du gâchis. De plus, l’auteur est plutôt habile avec les mots et les descriptions contribuent grandement à l’ambiance du titre. En général je ne suis pas très fan des descriptions trop longues qui alourdissent la narration, mais là, c’est parfaitement réussi. Si je devais faire un reproche se serait pour certains mots employés qui sont parfois un peu trop lourds, et qui rendent certains passages plus difficile à suivre. Mais ce n’est pas insurmontable.

L’autre point fort de l’auteur, c’est la construction de ses personnages ainsi que leur développement. Là aussi, il est difficile de vous en parler sans spoiler, et c’est pourquoi je vais me concentrer sur le personnage central, Frédéric, le pion.

Sa construction est vraiment bien fichue parce que finalement, il est très réaliste, très humain. La manière dont il gère les situations est logique. Il n’est pas un héros, ni un lâche, juste un homme normal qui essai de faire au mieux. Et cela, mine de rien rend le personnage parfaitement crédible.

Mais Exilium n’est pas simplement un roman de Science-Fiction, les thème abordés sont également actuels. On retrouve notamment l’échec du système scolaire, les différences entres plusieurs individus, la nature humaine etc…

On n’a donc pas un roman pour ado, chose que je craignais au départ. Certes, il y a des adolescents, mais le personnage principal étant un adulte, cela apporte un coté plus mature, plus réfléchi. Je remercie la plateforme SimPlement pour ce service presse, et surtout Frédéric Bellec pour m’avoir envoyé ce livre au format broché. L’édition est vraiment impeccable, je n’ai pas trouvé de coquilles, le papier est de bonne facture, et après une lecture, la couverture et la reliure n’ont pas bougé.

Une excellente découverte que je recommande fortement !

Ma note : 17/20

Publicités

12 réflexions au sujet de « Exilium tome 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s