Romans

Calendar Girl , Mai

calendar-girl-tome-5-mai-874614-264-432

Synopsis :

Le mois de mai est chargé en émotion.

Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.

C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.

En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.

Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.


Mon avis :

Avec Calendar Girl, c’est un peu comme avec une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. J’ai beaucoup aimé les tomes de Janvier, Mars et Avril, et je me doutait que celui-ci serait un peu plus léger. Mais pas à ce point-là.

Mia est embauchée pour être le mannequin vedette d’une nouvelle ligne de maillots de bains pour femmes ayant des formes. Si l’idée est vraiment sympathique, on ne comprends pas pourquoi le créateur embauche une escort. Ok, elle a des formes, mais les mannequins ayant des formes ça existe. Surtout que lorsque Mia débarque, elle se rends compte qu’elle n’est pas la seule mannequin. Alors pourquoi est-ce qu’il n’a pas embauché une mannequin dont c’est le métier ?

Bref, passons sur la facilité, car de toute façon, on ne voit quasiment pas Mia travailler dans ce tome. En gros, c’est le mois de vacances. À peine arrivée, elle va tomber sur Taï, le seul mannequin homme de la ligne, (qui est bien baraqué mais n’est pas un mannequin ayant des formes, cherchez l’erreur) et entre eux deux le courant va passer si vite, qu’il vont s’envoyer en l’air à vitesse grand V.

Les scènes de sexes sont un peu plus fréquentes que dans les tomes précédents et bien plus crues et perverses, ce qui peut déranger certains lecteurs. À titre personnelle je n’ai pas eu de soucis avec les scènes, si ce n’est qu’elles décrédibilisent une fois de plus le personnage de Mia. Elle qui était si raffinée au mois de janvier, semblent se transformer en marie-couche-toi-là au fil des mois. À cette allure, je lui prévois une orgie avant la fin de l’année xD

Je vous rassure, j’ai quand même bien aimé cette lecture, car on en apprends un peu sur la culture Samoan et la signification des tatouages, que j’ai trouvé vraiment intéressant. L’autre point positif de ce moi de mai est le personnage de Maddy, la petite sœur de Mia. Les deux premiers chapitres sont centrés sur elle et on en apprends plus sur sa vie et ses projets d’avenir. Ensuite, elle rejoint Mia à Hawaii pour une semaine de vacances.

D’ailleurs, j’aime beaucoup le personnage de Maddy, elle semble savoir ce qu’elle veut, et contrairement à Mia, elle a un cerveau. Cela peut sembler dur, dit comme ça, mais la pauvre Mia est d’une stupidité à toute épreuve. Un passage m’a particulièrement fait halluciner.

Extrait :

Maddy : « J’aimerais me spécialiser en bio-chimie. »
Mia : « D’accord, et qu’est-ce que tu ferais exactement avec ce genre de diplôme ? »

Maddy se lèche les lèvres et se lance. Plus elle parle, plus son visage s’anime. J’ai honte de dire que je n’écoute pas tout ce qu’elle dit, parce qu’elle se met à parler geek et que mon filtre est allumé.

———

Donc si je résume, quelqu’un faisant des études en bio-chimie est un geek ? Vous voyez un peu le raccourci ? Non vraiment, je sais bien que Mia mise tout sur son corps, mais bon, là on a l’impression qu’elle est vraiment stupide. Limite elle n’écoute pas sa sœur car c’est trop compliqué ^^

Bref, j’aime bien Calendar Girl, le concept d’un livre par mois, mais je trouve que parfois il y a de gros détails qui clochent. C’est dommage car on se rend compte que cela n’a sans doute pas été pensé pour être une série dans sa globalité, mais plutôt un tome après l’autre, chacun étant indépendant ou presque. De fait, le personnage de Mia change d’attitude, de caractère, de gouts à chaque tome.

Un tome sympa, divertissant, mais avec beaucoup de lacunes et qui n’apporte pas grand chose à l’histoire globale, hormis le développement du personnage de Maddy que j’ai beaucoup aimé mais qu’hélas on ne verra pas tous les mois.

13/20

Chroniques des tomes précédents :

Janvier, Février, Mars, Avril.

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Calendar Girl , Mai »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s