Manga

Moving Forward tome 1

moving-forward-1-akata

Synopsis :

Sourire pour quoi ? Sourire pour qui ?
Pour masquer ses blessures… ou exprimer sa joie ?
Kuko, jeune lycéenne, affiche toujours un sourire radieux ! Mais autour d’elle, personne ne semble soupçonner que derrière cette apparente bonne humeur se cache une profonde douleur. Ni son père. Ni Kiyo, son voisin métisse. Ni Ibuki, son amie d’enfance fan de shôjo mangas. Seul Outa, jeune étudiant en école d’art, réussit à lire en elle, au-delà des apparences. Car en réalité, depuis sa plus tendre enfance, Kuko souffre d’une absence : de celle d’une mère décédée lors du grand séisme de Kobé. Alors, pour exorciser tout son mal-être, la jeune fille aime tenir son blog photo, sur lequel elle poste « sa vision du monde », à travers le regard des animaux. Mais l’arrivée dans son quartier d’un garçon plus perspicace que les autres pourrait bien chambouler son quotidien…

Mon avis :

Comme pour Plus jeune que moi, je remercie les éditions Akata de m’avoir envoyé ce tome qui n’est pas encore paru. Je précise ici que ma lecture concerne le manga au format PDF puisque Akata n’envoie pas des service presse en papier. Je ne pourrais donc pas parler de la qualité, du papier, ni des couverture ou sur-couverture.

J’attendais beaucoup de ce titre qui promettait quelque chose d’original, avec des personnages travaillés et très complexes. De plus, pour une fois, nous avions droit a une histoire ne se passant pas toujours dans l’enceinte d’un lycée, ce qui permettait de changer un peu des lieux habituels.

Mais je vais être direct, je n’ai pas du tout accroché à ce titre. Pour la petite histoire, j’avais déjà lu le chapitre preview disponible sur le site d’Akata et je n’avais pas réussi à me faire une idée. Hélas, les défauts qui m’avaient rebutés lors du premier chapitre m’ont vraiment agacés tout au long de ma lecture, et ont fini par me la gâcher.

L’histoire est très bonne, il y a pourtant des personnages très différents et parfaitement développés, qui cachent beaucoup de souffrances aux fond d’eux-mêmes. Les dessins sont vraiment sublimes, certaines cases n’ont pas besoin de dialogues pour transmettre beaucoup de message et d’émotion, et à bien y réfléchir, je pense que le titre m’aurait vraiment plus accroché s’il n’y avait pas eu ces dialogues.

Car vous vous demandez sans doute pourquoi je n’ai pas aimé ce titre dont je vois bien les points positifs ? C’est tout simple, il y a deux raisons. Tout d’abord le langage utilisé qui dénote totalement avec la très belle narration employé. Les personnages qui vivent dans la campagne, mangent les mots, à tel point que cela m’a plusieurs fois stoppé au cours de ma lecture. De plus j’ai trouvé cela très cliché que sous prétexte que Kobe soit un peu la campagne, les personnages parlent ainsi. C’est comme si on disait que dans nos campagnes françaises, tout le monde parlait en argot ou en patois local. Alors je veux bien que chez les personnes âgées se soit le cas, et encore pas chez toutes. Mais je n’ai vu aucun adolescent parler ainsi, et je sais de quoi je parle, puisque j’habite en campagne.

Impossible pour moi d’arriver à me plonger correctement dans cette lecture avec des dialogues pareils. Mais j’ai essayé malgré tout, et ce qui m’a achevé a été le personnage principal, la jeune Kuko, qui est vraiment insupportable. J’ai bien compris où l’auteure voulait en venir, mais je ne sais pas, son caractère m’a vraiment agacé. Je n’ai pas réussi à avoir de l’empathie pour elle, je suis vraiment resté hermétique à cet univers qui semble pourtant avoir un patte artistique, mais sur moi cela n’a pas pris.

Après, je me dis que cela vient peut-être du fait que j’ai lu ce tome en PDF. Je sais que j’ai beaucoup de mal avec ce format-là et curieusement, pour Plus Jeune que moi et Moving Forward, je n’ai pas réussi à m’imprégner de l’ambiance ou à avoir de l’empathie pour les personnages.

Alors ne me criez pas dessus si je n’ai pas aimé ce titre, je sais que tout le monde l’a encensé et j’avais vraiment envie d’aimer. J’ai lu plusieurs critiques sur vos différents blogs et c’est ce qui m’a poussé à le lire, mais non, le charme n’a pas opéré. Je suis d’ailleurs très frustré quand je n’aime pas quelque chose que tout le monde ou presque aime, j’ai le sentiment de passer à coté de quelque chose, mais bon, les gouts et les couleurs ne se décident pas :/

Publicités

9 réflexions au sujet de « Moving Forward tome 1 »

  1. Comme tu le sais déjà, j’ai beaucoup aimé les 2 premiers tomes.
    J’avais d’ailleurs hâte d’avoir le tome 3 (qui s’est un peu loupé dans son arrivé)
    Par contre, ce qui tu as noté sur le langage a fait tiquer pas mal de monde.
    Ok, moi j’aime bien le numérique s’il est bien fait, c’est agréable. Pour l’instant, j’avais juste trouvé les misérables trop bizarres, du coup continuer en papier. Celui-là, vu que je ne sais pas trop en plus pour combien de tomes on va en avoir et que je l’apprécie beaucoup, ça m’aurait plus qu’il soit disponible en numérique.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ça me ressure ce que tu dis sur le langage, je suis pas le seul alors^^ Le numérique ne me dérange pas à la base, mais là curieusement, 2 titres en numériques, 2 tires auxquels je n’accroche pas, est-ce vraiment une coïncidence ^^ Pour le nombre de tomes, Moving Forward en comportera 11 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Je comprends ton avis ! J’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire et ce n’est pas le personnage principal qui m’y a aidé ! Les personnages secondaires sont plus accrocheurs je trouve. La fin a mieux réussi à me capter alors je pense que j’irai lire la suite par curiosité. Mais selon le 2e tome, je continuerai ou non ma lecture…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s