Romans

Secrets mortels, l’intégrale

Secrets Mortels

Synopsis :

Parfois, un secret trop bien gardé peut coûter cher…
Qui oserait pénétrer dans le Domaine des Fontaines, prestigieuse résidence de la plus puissante et influente famille de Bordeaux ?
Enora Visconti, propriétaire des lieux depuis toujours, met un point d’honneur à sauver la réputation de sa famille et à garder son image de femme froide intacte.
Mais lorsque sa gouvernante, Amélie Beaufort, est retrouvée morte dans le jardin, tout bascule.
Accident ? Meurtre ?
La réputation des Visconti est ternie, leur nom est cité dans tous les journaux, la vente de leur illustre vin diminue.
Quentin Marina, jeune journaliste ambitieux, décide de mener l’enquête afin de dévoiler tous leurs secrets.
Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un secret en cache souvent un autre.
La mort frappe à nouveau. Elle est encore plus cruelle, plus inattendue, plus spectaculaire !
Les secrets, n’en ayez aucun, sinon ils vous tueront !


Mon avis :

Je remercie Sam Carda et la plateforme SimPlement pour m’avoir proposé ce livre en intégrale. On retrouve donc ici les 3 saisons précédemment parues à l’unité. Le tout fait quand même 524 pages, donc autant dire, qu’il y a de quoi lire !

Ma chronique ne sera peut-être pas trop longue, car ce roman possède un nombre incalculable de rebondissements, et si je ne fait pas attention à ce que je vous dit, et que je m’avance trop, je risque de vous spolier, et vous le savez, je ne le fait jamais 😉

Dès le départ, nous suivons un journaliste prénommée Quentin qui se rend dans un domaine viticole dans lequel réside le couple Visconti. Au sein de ce domaine sont gardés de nombreux secrets, et c’est par le biais du journaliste que nous allons les découvrir.

Il y a une grande galerie de personnages, qui ont tous des liens entre eux, si bien que j’ai du me faire une fiche explicative pour ne pas me mélanger les pinceaux. Mais je vous rassure, j’ai toujours du mal à retenir les noms ou les liens, donc ce n’est pas du tout la faute de l’auteur. Au contraire, tous ces personnages ont des caractères suffisamment variés pour que quiconque n’ayant pas ma petite mémoire n’ai de problème^^

Le style de l’auteur est correct, rien de révolutionnaire, il n’y pas de plume particulière mais au moins il n’essaie pas de trop en faire. Je préfère un auteur au style basique qui écrit une histoire intéressante plutôt des auteurs qui se donnent un genre mais qui n’ont pas grand chose à raconter.

Avec Sam Carda, on ne perd pas de temps, on se concentre sur l’essentiel, et ce sont vraiment les personnages qui font toute l’ambiance du récit. Il faut voir Secrets Mortels un peu comme un soap avec de multiples rebondissements, et beaucoup de révélations. Le seul soucis que j’ai eu sur l’histoire c’est que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, car très vite je me suis mis à douter du bien fondé de chacun. Ils ont tous leur petits secrets, et de fait, on a du mal à les croire et donc à les apprécier. Pour moi, tout le monde était suspect ^^

Sam Carda étant un auteur auto-édité, j’ai hélas trouvé pas mal de coquilles, j’espère que pour sa version papier il parviendra à corriger tout ça, car même si elles ne sont pas nombreuses, les quelques coquilles que j’ai trouvées sont assez grossières.

Bref, ce fut pour moi une excellente découverte, et la preuve une fois de plus qu’il y a de très bonnes choses dans l’auto-édition !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Secrets mortels, l’intégrale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s