Romans

Les mains de Lola

41bzebt1pml

Synopsis :

Lorsqu’elle travaille à la préparation de la scène, Lola, gérante du Sax y Rock, une salle de spectacle, maîtrise parfaitement les choses. C’est dans les relations humaines qu’elle s’avère beaucoup plus fragile, surtout quand Ronan, leader d’un groupe qu’elle accueille au Sax, vient mettre la pagaille dans ses sentiments.

Mon avis :

Troisième lecture de cette auteure auto-édité, et je suis toujours aussi fan. Une fois de plus ce récit nous montre comment une jeune femme peut se reconstruire, grâce à la musique. Chaque livre de Laura D. tourne autour d’une thématique bien précise, et c’est vraiment sympa car on découvre des univers vraiment passionnants et surtout, des personnages attachants.

Nous suivons ici, la jeune Lola, 21 ans, qui décide de rouvrir bar de son père, le Sax and Rock. Cependant, la pauvre Lola manque d’expérience, et son incroyable timidité ne facilite pas les choses, si bien que les groupes n’accourent pas pour se produirent chez elle. Pourtant elle est la fille du grand Magical Jack. Par chance, les Old Fields, un groupe prometteur qui a connu quelques difficultés ses dernières années, décident de se produire lors de la réouverture.

Très vite, une relation complexe va s’établir entre Lola et Ronan, le chanteur du groupe. Une romance Rock and Roll, telle est l’idée de ce roman qui est vraiment superbe. J’ai beaucoup aimé les personnages, surtout notre couple qui a beaucoup de mal à s’appréhender. J’ai trouvé les autres personnages un petit peu trop effacés, on sent que se sont les bons copains de Ronan, mais j’aurais aimé en savoir un peu plus.

Le livre est très court, une centaine de page maximum, et encore, sur mon iPad les pages étant plus grandes que sur liseuse, cela ne m’en a fait que 68 ^^ Mais comme pour ces autres récits, Laura D. n’a pas besoin de faire des pavés pour écrire des histoires simples, mais efficace. Plutôt que de tomber dans la facilité et nous détailler le petit train train des personnages, elle préfère se concentrer sur leur psychologie, sur leurs doutes, leur mal-être et livre donc une fois de plus un récit incisif, concis et parfaitement crédible.

Allez, si je devais chercher un petit bémol, j’aurais aimé moin de noms en anglais. Le Sax and Rock, Magical Jack ainsi que toutes les paroles des chansons etc… Je trouve ça un peu dommage pour une auteure française de tomber dans l’anglicisme. Mais bon, c’est la mode aujourd’hui et je suis sans doute un râleur trop attaché à ma langue française, donc je n’en tiens pas rigueur à Laura D. ^-^

Je remercie une nouvelle fois la plateforme SimPlement et bien évidemment Laura D. pour ce superbe livre, ainsi que pour son accessibilité, c’est toujours agréable de discuter avec elle ici et là, je trouve que cela renforce le lien entre auteur et lecteur, chose qu’on ne retrouve pas chez les auteurs qui sont trop connus et donc souvent inaccessibles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s