Manga

Rainbow Days tome 3

rainbow-days-3-kaze

Synopsis :

L’été approche et, avec lui, la promesse de nombreuses sorties romantiques ! Sauf pour Tsuyo et Yuki, le couple d’otakus, dont les préparatifs du Comiket occupent tout le temps libre. Pour que leur ami puisse terminer son fanzine à temps, Natsu, Kei et Matsu vont mettre leurs rencards de côté et dégainer les pinceaux ! Mais la joyeuse bande n’oublie pas de se retrouver sur la plage et, pour Natsu, c’est l’occasion de voir Anna en dehors du lycée…

 

Mon avis : 

Après un deuxième tome que j’avais trouvé un peu en deçà du précédent avec des chapitres assez décousus, ce troisième tome revient aux bases de la série, et c’est tout de suite bien mieux. De plus, nous n’avons pas de chapitres bonus inutiles, ce qui en fait donc le tome le plus dense depuis le début du manga. 

Et c’est très bien car les relations entre les différents personnages sont bien plus développées et on commence e à vraiment mieux les apprécier, même Mari (même si elle reste une tête à claque). 

Dans le premier chapitre nous nous concentrons sur Tsuyo et Yuki, le couple d’otaku qui se préparent pour le Comiket. Entre l’un qui travaille sur son manga, et l’autre qui se fabrique deux costumes (elle est cosplayeuse) ils se retrouvent vite débordés et demandent de l’aide à Natsu, Keiichi et Tomoya. J’ai trouvé ce chapitre particulièrement réussi, très drôle, car même avec toute la bonne volonté du monde Keiichi et Tomoya sont un peu boulets sur les bords, dans le bon sens du terme bien évidemment. Hilarant. 

Dans les chapitres suivants, la mangaka va faire en sorte qu’Anna et Natsu se rapprochent au cours d’une sortie à la plage que j’ai trouvé particulièrement réussie. Elle va également ajouter un rival avec un camarade de classe d’Anna, mettant le pauvre Natsu dans une situation ingérable. La relation entre Tomoya et Mari va également avancer, et même si je ne l’apprécie pas encore, son personnage commence à devenir intéressant. 

Rien de bien novateur, c’est un shojo de type tranche de vie, on retrouve des scènes vues maintes et maintes fois, mais ça fonctionne toujours aussi bien. Je lis actuellement Nisekoi, et même si le pitch de départ diffère un peu, on retrouve la même construction avec tous ses adolescents qui se jaugent, qui s’apprécient, certains ouvertement, d’autres en secret, et pour ma part, c’est typiquement ce que je recherchais sachant que Nisekoi va se terminer dans deux mois. 

Rainbow Days ne révolutionne pas le genre, il utilise des codes déjà-vus mais il le fait bien et moi cela me suffit amplement. De plus, les dessins sont très beaux, la lecture se fait avec une grande facilité à tel point que je regrette déjà d’avoir terminé mes trois tomes (^-^)

Je remercie une nouvelle fois Kazé pour m’avoir fait découvrir ce titre et pour m’avoir envoyé ces trois tomes qui vont devenir incontournables dans ma bibliothèque. 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Rainbow Days tome 3 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s