Animes

Mes simulcast hebdo chez Crunchyroll #3

crunchyroll

Bonjour à toutes et à tous ! Nouvelle semaine de simulcast chez nos amis de chez Crunchyroll.

Nous retrouverons donc les 5 anime habituels dans lesquels les intrigues se développent de plus en plus, sauf sur SukaSuka, pour lequel je commence à avoir de sérieux doutes. Si vous n’avez pas lu les résumés et mes avis sur les premiers épisodes, je vous invite à le faire en suivant ce lien.

Kado

Kado : the right answer

Synopsis :

Kôjirô Shindô travaille pour le ministère des Affaires étrangères. Tandis qu’il part en voyage d’affaire en avion, un mystérieux cube apparaît dans le ciel, absorbant l’appareil et tous ses passagers. Ce cube porte un nom : « Kado ». À l’intérieur, un être extraterreste, Yaha-kui zaShunina, annonce qu’il va s’immiscer dans les affaires du Japon. Shindô endosse le rôle de médiateur, mais le gouvernement décide d’envoyer une femme, Saraka Tsukai…

Mon avis l’épisode 3 :

Dans ce nouvel épisode nous assistons enfin aux début dé négociations, et autant vous dire qu’elles sont riches en révélations ! On sait enfin qui est Yaha-kui zaShunina et d’où il vient, tout comme l’on apprend un peu ce qu’il vient faire sur Terre.

On comprend vraiment bien tout les termes techniques qui nous sont expliqués, j’ai bien aimé le personnage de Yaha-kui zaShunina qui fait en sorte de trouver les bons mots pour que tout le monde le comprenne. Ce qu’il apporte pour l’humanité semble vraiment incroyable, et j’ai hâte de voir comment tout cela va évoluer.

J’ai vraiment beaucoup aimé cet épisode qui continue sur ce qui a été fait précédemment. Le seul petit bémol, c’est que je ne voie pas ce qui pourrait venir troubler ces négociations puisque tout se passe à merveille. Des humains mal intentionnés peut-être ?

Fiche de la série sur Crunchyroll

714423296dc4aebe9b21415cb786160b1491111229_full

Alice et Zoroku

Synopsis :

Des enfants, les « Rêves d’Alice », possèdent un mystérieux pouvoir qui leur permet de défier les lois de la physique. Cependant, ils vivent confinés dans un laboratoire secret afin d’être observés, jusqu’au jour où une jeune fille, Sana, parvient à s’échapper. Elle trouve refuge chez un vieil homme bougon, Zôroku, dont le quotidien tranquille se trouve à jamais chamboulé.
Mon avis sur l’épisode 4:

Nous avions laissé la pauvre Sana dans les griffes de la cruelle Minnie C. qui se fait un malin plaisir à torturer notre petite blondinette. Cet épisode nous livre beaucoup de révélations, comme par exemple la véritable nature de Sana, son apparition, ses origines. Elle-même ne semblait pas avoir conscience de ce qu’elle était vraiment, et le choc est plutôt rude.

Par chance, elle peut compter sur Zôroku qui assume pleinement son rôle de protecteur patriarche et qui fait preuve d’une grande sagesse et d’une grande largesse d’esprit. On comprends également mieux comment fonctionnent les deux branches du gouvernement qui s’affrontent pour l’utilisation des « Rêves d’Alice. »

Un excellent épisode une fois de plus !

Fiche de la série sur Crunchyroll

2bfbc6359e98baec20c9edea2e7fd3c31491224517_full

Warau Saleman NEW

Synopsis :

Fukuzô Moguro est un drôle de vendeur qui apparaît lorsque des gens sont en difficulté dans la vie. Il leur promet alors d’exaucer gratuitement leurs désirs. Mais gare à celui qui ignore ses conseils ou tente de le berner ! Dès lors, Moguro lui demande de payer un lourd tribu sur sa vie…
Mon avis sur l’épisode 4 :

Une fois de plus nous retrouvons Moguro qui va aider à sa manière deux employés de bureaux au travers de deux petites histoires courtes.

Dans la première il aide un homme timide à avouer ses sentiments envers une femme qu’il idéalise, et dont il ne semble pas voir ce qu’elle cache. Moguro joue les entremetteurs mais prévient son client, que s’il la choisit, il devra l’accepter telle qu’elle est. Pour une fois Moguro n’aura rien de spécial à faire ce qui est plutôt sympathique. De plus la thématique sur la beauté intérieure est vraiment bien trouvé.

Pour le deuxième épisode, Moguro va aider un joggeur à courir tranquillement. En effet, ce dernier est tout le temps dérangé par des gens qui se trouvent sur son chemin, cassant son rythme de running. Par chance, Moguro va lui offrir un petit quelque chose pour lui permettre de courir sans aucun soucis, à une condition, de ne parler de cela à personne. Bien évidemment, le joggeur va en parler à quelqu’un et Moguro devra prendre des sanctions. Un histoire très sympa, mais un peu classique par rapport au précédent.

Je ne me lasse pas de cette série qui est vraiment très agréable à regarder et qui de part son format offre de petites histoires incisives avec une petite morale bienvenue.

Fiche de la série sur Crunchyroll

a470b56d7595f34d4c7c5d4fc40bf44e1490995652_full

The silver Guardian

Synopsis :

Suigin est un joueur professionnel de jeux vidéo, mais il garde son activité secrète. Seule une élève de sa classe, Lei, est au courant. Un jour, Lei remet à Suigin un appareil lui permettant de tester un nouveau jeu en ligne, Grave Buster, mais avant même de lui expliquer comment il fonctionne, elle est kidnappée. Tandis qu’il cherche à l’aider, Suigin active accidentellement un processus qui le projette dans le jeu. Il se retrouve alors au cœur d’une bataille opposant des pilleurs de tombes aux protecteurs de la sépulture d’une déesse venue sur Terre il y a mille ans…

Mon avis sur l’épisode 4 :

Et voilà, nous sommes enfin dans le dernier jour de jeu avant la fermeture des serveurs. Lei passe sa journée à la recherche de la fleur de la Sérénade, pour espérer empêcher la fin du jeu. De son coté, son père avait raison de s’inquiéter pour sa vie puisqu’il se retrouve attaqué dans son propre bureau ! La mallette qu’il avait donné à sa fille dans l’épisode précédent se révélera sans doute très utile.

Alors que le jeu vit ses dernières heures et que tout le monde fait la fête, dans le jeu, quelqu’un massacre et dépouille les autres joueurs et s’en prend à Lei en l’enlevant. Impuissant Suigin ne parvient pas à la sauver mais les serveurs ferment et tout le monde retourne à sa vie IRL. Suigin s’en veut de ne pas avoir réussi à sauver Lei dans le jeu mais celle-ci ne semble pas trop affecté, après tout ce n’est qu’un jeu et ils vont pouvoir à nouveau jouer ensemble dans Grave Buster. Du coup, j’ai trouvé que  Suigin était peu crédible à s’en vouloir autant de ne pas l’avoir sauver dans le jeu, surtout sachant qu’il allait fermer.

Un très bon épisode, trop court comme d’habitude et qui boucle un premier pan de l’intrigue. Je pense que les choses sérieuses vont commencer avec le lancement de Grave Buster !!

Fiche de la série sur Crunchyroll

SukaSuka

Suka Suka

Synopsis :

Cinq cents ans se sont écoulés depuis que de mystérieuses « Bêtes » ont exterminé le genre humain et les animaux vivant sur Terre. Les rares survivants se sont installés sur des îles flottant dans les airs, hors de portée de ces terrifiantes créatures. Seules quelques guerrières, les Leprechauns, ont le pouvoir de résister à ces assaillants en maniant d’anciennes épées sacrées. Mais leur espérance de vie est courte, car la mort peut surgir à tout moment ! Willem a dormi plusieurs siècles dans la glace et est le dernier témoin vivant de cette catastrophe.
Mon avis sur l’épisode 3 :

Dans ce nouvel épisode, nous retrouvons Willem, bien décidé à empêcher le sacrifice de Chtolly qui doit avoir lieu dans cinq jours. Pour cela, il décide de l’entrainer afin qu’elle soit en mesure de se battre convenablement et de ne pas avoir recours à son sort ultime. L’idée est vraiment sympathique, sauf que le personnage de Chtolly gâche tout. En fait, elle est clairement stupide, ne sait même pas se battre et ne prend pas l’entrainement de Willem au sérieux. C’est assez déstabilisant car le titre se veut sérieux, mais il alterne trop souvent les moments absurdes avec une Chtolly sans cervelle.

Cet anime partait bien au départ, mais après trois épisodes je commence à me poser de sérieuses questions. De plus, cet épisode n’apporte rien à l’intrigue principale, hormis les crétineries de Chtolly. J’espère que le titre va s’améliorer rapidement car j’ai le sentiment de perdre 20 minutes de ma vie^^

Fiche de la série sur Crunchyroll

Publicités

3 réflexions au sujet de « Mes simulcast hebdo chez Crunchyroll #3 »

  1. C’est tout le problème (ou le suspens;..) de la chronique d’une série (manga, anime, bd) par épisode par rapport à la série complète. Je préfère finir une série, quitte à dire que ça s’endort au bout de la moitié (souvent le cas chez certains éditeurs un peu gourmands)… Les deux ont leurs avantages et inconvénients. Bilan, j’ai des séries en cours que je ne peux pas chroniquer pour l’instant 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s