Manga

Rainbow Days tome 1

rainbow-days-1-kaze

Synopsis :

Quatre garçons tous différents, mais unis par l’amitié. Quatre histoires d’amours potentielles ou naissantes. Ce manga nous entraîne dans le quotidien de Natsuki le rêveur, Tomoya le tombeur m’as-tu-vu, Keiichi l’optimiste mais véritable sadique, et Tsuyoshi, l’otaku stoïque. On suit les émois de ces beaux jeunes hommes et de leur groupe d’amis, filles et garçons qui se côtoient dans la bonne humeur ! Un concentré d’amour et d’humour !

Mon avis :

Alors là, autant le dire tout de suite, je ne m’attendais pas vraiment à autant adorer ce titre. Pour la petite histoire, j’avais déjà testé l’anime disponible sur la plateforme ADN et j’avais vu 4 épisodes que j’avais plutôt bien aimé. Aussi, j’avais nourri l’envie de tester le manga pour voir un peu les différences. C’est un peu une sorte d’obsession chez moi, je veux toujours faire des tests, et ce sur de multiples supports^^

L’anime était très bon, mais je n’ai pas eu l’occasion de le poursuivre (j’attends désespérément que ADN propose de nouveaux abonnement pour me réabonner^^) et surtout, voulant tester le manga, je ne voulais pas trop me faire spoiler.

Et allez savoir pourquoi, je suis passé complètement à coté de la sortie du manga, si bien que c’est avec le Lovely Pack qui sort aujourd’hui que je me suis rendu compte que ce titre était déjà sorti depuis un moment. Pour info, le Lovely Pack est un pack de 3 manga pour le prix de 2 dans un joli étui cartonné. En général Kazé appelle ça un Starter Pack, sauf pour les titres Shôjo qui sont des Lovely Pack, mais le principe reste le même. Je teste d’ailleurs beaucoup de titres de chez Kazé grâce à ces supers offres ! Si vous m’entendez, sortez donc des packs sur Takane et Hana et Yo-Kai Watch 🙂

Bref, passons maintenant à ce qui vous intéresse aujourd’hui, à savoir, le contenu de ce premier tome. Nous suivons donc quatre adolescents qui vivent leur relations amoureuses de manières très différentes. Il y a Natsuki, le rêveur romantique qui est le personnage principal et qui est un peu naïf sur les bords. Tomoya lui est le tombeur de ses dames, il multiplie les conquêtes et n’hésite pas à sortir avec plusieurs filles en même temps (à ses risques et périls). Keiichi lui est un sadique adepte du SM. Il aime manipuler et menacer ses partenaires. Et le dernier de la bande est Tsuyoshi, un otaku qui vit à son rythme, et que l’on voit moins que les autres, surtout au début du tome car il cache sa petite amie au reste du groupe.

Ces quatre amis sont vraiment attachants, car tout est teinté d’un humour particulièrement réussi. Il n’y a rien de vulgaire ou d’obscène, non, même si certaines choses sont insinués, l’humour parvient à rendre le récit très agréable. Il y avait bien longtemps qu’un manga ne m’avait pas fait autant rire que celui-ci. Les réunions de ce petit groupe d’ado que se soit pour des révisions ou autre, conduisent toujours à des situations marrantes tout en faisant évoluer les personnages.

Les filles ne sont pas en reste car très vite, Natsuki va se prendre d’affection pour l’énigmatique mais attachante Kobayawa. Il y a également la meilleure amie de cette dernière qui va tourner autour de Tomoya, enfin c’est plutôt lui qui va lui tourner autour car cette dernière ne semble pas vraiment l’apprécier, chose à laquelle il n’est pas habitué. Et pour le dernier chapitre nous allons également faire la connaissance de la petite amie de Tsuyoshi, la belle et dynamique cosplayeuse Yukiko.

Après seulement un tome on se retrouve déjà avec sept personnages, qui à l’image du titre forment un arc-en-ciel qui n’ont rien avoir les uns avec les autres mais qui semblent se marier à merveille. Les dessins sont vraiment clairs, les traits sont fins et délicats, la découpe des cases est assez dynamique et sert parfaitement l’humour omniprésent. Il y a beaucoup de dialogues, comptez une bonne heure et demi pour finir le premier tome, mais ce n’est pas un soucis car tout passe par les diverses joutes verbales si bien qu’on ne vois pas le temps s’écouler.

L’édition de Kazé ne souffre d’aucun défaut (comme toujours j’ai envie de dire) et nous avons même droit à deux chapitres bonus avec une histoire indépendante, et une autre mettant en scène les personnages de Rainbow Days dans une situation décalée. J’ai bien aimé ces petits bonus, mais j’aurais préféré avoir un cinquième chapitre de l’histoire principale à la place tant celle-ci est vraiment excellente.

Dynamique, frais, drôle, attachant et avec de beaux graphismes, ce premier tome de Rainbow Days est un manga parfait pour se détendre et pour un passer un agréable moment sans prise de tête. Que demander de plus ? La suite peut-être 😉

Je remercie une nouvelle fois Anita ainsi que les éditions Kazé pour m’avoir envoyé ce titre et pour leur confiance sans cesse renouvelée.

Site de l’éditeur

Publicités

10 réflexions au sujet de « Rainbow Days tome 1 »

      1. C’est très tentant, mais j’essaie de trouver en bibliothèque (ou chez des ami.e.s) parce je n’ai plus trop de place chez moi, et surtout pour une question de budget u_u
        Il me semble que la parution est toujours en cours au Japon ?

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s