Manga

Man in the Window tome 1

man-in-the-window-1-ki-oon

Synopsis :

Quand Shuhei, 17 ans, reçoit un mot de la fille qu’il aime en secret, il n’en croit pas ses yeux. Sans se faire trop d’espoir, il se rend au lieu de rendez-vous, une ruelle sordide finissant en cul-de-sac. Comme indiqué, il frappe à la dernière fenêtre… et c’est une voix masculine qui lui répond ! Shuhei s’enfuit, mais lorsque l’inconnu l’appelle par son nom, il se retourne, interloqué. L’homme connaît son identité, ainsi que toutes sortes de détails intimes sur sa vie. Et pour cause : c’est son moi de 20 ans qui se tient devant lui ! L’adolescent a du mal à y croire, face à cette antithèse de son idéal de jeunesse. Hirsute, mal rasé, l’air blasé, le Shuhei adulte habite une chambre sombre et sale… De toute évidence, il a raté sa vie. Ses rêves d’avenir se sont écroulés, et il a sombré dans le désespoir. C’était compter sans la découverte de cette fenêtre, qui change la donne : tricher aux examens, gagner au loto, tout est possible à présent ! Le Shuhei du futur n’a plus rien à perdre, il est prêt à tout pour réécrire son passé. La tentation est forte, mais jouer avec les rouages de la destinée a un prix… Présent et futur s’entremêlent dans ce récit étrange et inquiétant, où rien ne se déroule comme prévu… Changer le passé est loin d’être simple. Une fois le processus enclenché, il n’y a pas de retour en arrière !

Mon avis :

J’aime beaucoup la maison d’édition Ki-oon, qui est je pense celle qui propose des manga avec les meilleurs scénarios. Je pense notamment aux titres comme Last Hero Inuyashiki, A Silent Voice, Erased, Re/Member ou encore ReLife.

On retrouve un peu le même genre chez Akata avec des titres comme Orange ou Dans l’intimité de Marie.

Avec Man in the window, on retrouve une fois de plus une thématique forte, avec un manga qui sort du lot comme ceux que je viens de vous citer à l’instant. Ce ne sera pas du manga fleuve qui va s’étaler sur 20 tomes et dont il faudra laisser le temps de démarrer. La série est d’ailleurs en trois tomes, donc il n’y a pas de temps mort, ça démarre tout de suite, et c’est tant mieux.

Avec ce premier tome, les bases sont posées rapidement, on n’y va pas par quatre chemins, il n’y pas le temps pour cela, et c’est d’ailleurs le gros point fort de ce titre car on se retrouve immédiatement happé par le récit.

Pourtant le scénario peut paraitre assez simpliste au départ, car se retrouver avec son « lui » futur qui veut changer son passé est quelque chose d’assez fréquent dans les histoires temporelles. Je vous parlai tout à l’heure d’Orange ou de Erased qui utilisent les mêmes systèmes et qui sont vraiment passionnants. Man in the window se rapproche plus de Erased que d’Orange car son « lui » futur peut bénéficier des changements dans son passé, chose qui est impossible dans Orange par exemple.

Et la question que l’on se pose à la lecture de ce premier tome est de savoir quelles sont les intentions du Shuhei du futur ? Veut-il vraiment aider son « lui » du passé ou veut-il simplement se servir de lui pour arranger son futur, quitte à sacrifier son passé. Après tout, on sait que le Shuhei du futur a raté sa vie. Mais est-ce que ce ratage n’est pas un passage obligé pour avoir un avenir meilleur ? Cela peut paraitre tordu comme façon de penser, mais le personnage est assez difficile à cerner, et dans un coin de ma tête, je me dis que sous prétexte de vouloir aider son « lui » du passé, il veut en fait s’arranger une belle vie future.

D’ailleurs le Shuhei de 17 ans, doit-il croire aveuglément tout ce que lui dit le Shuhei de 20 ans ? En tout cas, c’est ce qu’il fait, mais personnellement je me méfierais car cela semble très étrange qu’un gamin qui avait tout pour réussir se retrouve dans cette situation en seulement trois ans. Il aurait fallu qu’il lui arrive quelque chose d’important qui bouleverse sa vie. Comme son « lui » futur qui débarque et lui fait faire tout un tas de choses dangereuses par exemple…

Man in the window pose donc de très bonnes questions sur les choix que l’on pourrait faire si on connaissait son avenir. Doit-on ne pas s’en soucier et continuer sa vie normalement ou doit-on vouloir arranger les choses quitte à provoquer ce qui est censé nous arriver ?

J’ai vraiment aimé ce premier tome, la lecture est fluide, les dessins sont vraiment de bonne qualité, la découpe des cases est simple mais efficace. De plus, la qualité d’édition de Ki-oon rend la chose encore plus simple. Comme d’habitude avec eux, aucune coquille, aucune erreur, défaut de pages ou d’encre.

Si vous hésitez encore après ce que je viens de vous dire, n’hésitez pas à faire un tour sur le site de Ki-oon qui propose le premier chapitre à lire en ligne gratuitement. Personnellement, je l’ai testé par ce biais et l’ai acheté dans la foulée.

N’hésitez pas à me donner vos avis, si ce titre vous tente ou pas du tout 😉

Publicités

7 réflexions au sujet de « Man in the Window tome 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s