Manga

Fire Punch tome 1

fire-punch-1-kaze

Il y a quelques jours j’ai eu la surprise de recevoir ma toute première Box Presse, de plus, sur un manga que j’attendais avec beaucoup d’impatience. Je remercie les éditions Kazé pour ce superbe envoi et pour la confiance accordée.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous avez déjà du voir les photos de cette Box Presse, mais je vous les poste ici à nouveau. Cette Box Presse contenait un T-shirt, une boite d’allumette, le manga en épreuve non corrigé ainsi que divers fascicules nous donnant des informations supplémentaires sur le manga et sa future parution.

FP3
Boite de la Box Presse
FP2
T-Shirt, boite d’allumettes
FP4
Affiche avec date de sortie des tomes
FP
Manga, Affiche et planning de prépublication numérique

Synopsis :

Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa sœur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s’abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du massacre qui a brûlé tous ses proches. Il part alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !

 

Mon avis sur ce premier tome :

Avec le long week-end de Pâques, j’ai donc eu le temps de lire le premier tome de Fire Punch et surtout, le temps d’écrire cet article. Il faut savoir que j’avais déjà lu les 3 premiers chapitres mis en ligne gratuitement par Kazé, donc je connaissais un peu le manga.

Hélas j’ai beaucoup de mal avec le numérique pour les manga, et jusque-là je n’étais pas trop emballé. Pourtant, après avoir eu le manga au format papier entre les mains, ça change vraiment tout.

Dès les premières pages, on comprends que ce manga ne sera pas tendre, c’est un seinen pur et dur, qui ne va pas prendre de gants avec le lecteur. Ames sensibles s’abstenir, car ici personne n’est vraiment sympathique.

Très rapidement, on comprends dans quel monde on se trouve, et l’on s’aperçoit que certaines personnes possèdent des pouvoirs. On les appelle les « Élus ». Nous suivons Agni et sa soeur qui possèdent tous deux le pouvoir de se régénérer. Agni maitrisant bien mieux la régénération, c’est lui qui va être le protagoniste principal du titre.

Suite à un affrontement contre un autre « Élu », Agni et les siens vont être laissés pour morts, et lui seul va en réchapper grâce à sa régénération. Cependant, la personne qu’il a affronté l’a brulé avec un pouvoir dont les flammes ne s’éteignent jamais. Donc si vous cumulez ça et le pouvoir de régénération, vous vous retrouvez avec un Agni condamné à bruler éternellement.

Autant dire que les choses commencent sur les chapeaux de roues ! Pour rester en vie, Agni va devoir passer des années à souffrir pour finalement s’habituer aux flammes éternelles qui recouvrent son corps. Il va, par la force des choses bénéficier des deux pouvoirs, et aura comme but de se venger de l’homme qui lui a fait ça, et qui assassiné tous ses proches.

Dans l’approche le manga est vraiment très bon, nous sommes dans un monde post-apocalyptique, dans lequel le genre humain est vraiment au paroxysme de sa cruauté. Personne n’est vraiment bon, même Agni ne m’a pas laissé un sentiment de sympathie. De fait, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à ce personnage. Son apparence n’est pas non plus très travaillée, il se ballade totalement nu, avec des flammes recouvrant son corps. Il lui manque un costume, un look, quelque chose qui fasse qu’on puisse avoir de l’attrait pour lui. Pourtant on comprends totalement sa soif de vengeance, mais pour l’instant, ce personnage me laisse de marbre.

Par chance il y a d’autres personnages qui se rajoutent au fur et à mesure, et ceux-là ont un peu plus de charisme qu’Agni. Mais bon, on a le choix entre ceux qui travaillent pour un mystérieux roi et qui sont tous aussi abject les uns que les autres, et le pauvres malheureux qui servent d’esclaves et qui même s’ils font de la peine, manquent un peu de profondeur.

Dans un sens, ce manga me fait penser à l’Attaque des titans. Je me souviens que je n’avais pas été emballé par le premier tome, les personnages du départ étaient des têtes à claques, l’univers était trop bizarre et les dessins n’aidaient pas. Pourtant, après 3 ou 4 tomes, j’étais devenu totalement accroc.

Je pense que ça va faire la même chose pour Fire Punch car on est dans un monde totalement nouveau, il va falloir le temps que les personnages s’installent, qu’on les comprenne, qu’on assimile le fonctionnement de leur univers pour pleinement apprécier le titre.

Donc même si le premier tome se laisse lire, il ne m’enflamme pas plus que ça, mais il est clair qu’il pose les bases d’un univers riche et cruel qui va sans nul doute se developper au fur et à mesure. Après réflexion, je pense qu’il vaut mieux un premier tome qui prends son temps comme c’est le cas dans Fire Punch et qui va offrir une oeuvre cohérente et travaillée, plutôt qu’un manga qui démarre à fond les manettes mais qui aura un scénario faiblard.

Pour résumer, j’ai beaucoup aimé cette première lecture de Fire Punch. J’aurais aimé pouvoir m’attacher un peu plus aux divers personnages, mais ça viendra avec le temps. J’ai hâte de lire la suite (qui ne sortira pas avant le 23 Aout !!) et d’en apprendre plus sur cet univers sombre, froid et cruel.

Pour ce qui est de l’édition, j’ai bien évidemment eu une édition provisoire (une épreuve non corrigée) puisque ce premier tome ne sortira officiellement que le 21 juin. Hormis une ou deux inversions de texte dans les bulles, je n’ai pas remarqué d’autres erreurs, ce qui est quand même une excellente chose de la part de Kazé et qui prouve leur professionnalisme. J’ai déjà acheté d’autres titres chez d’autres maison d’éditions (dont je tairais le nom ici) et la qualité était moindre que cette épreuve non corrigée de Fire Punch ! Bref, je ne doute donc pas un instant que l’édition finale sera comme toujours avec Kazé de grande qualité.

Il ne nous reste plus qu’à attendre le 21 juin !!

Je vous rajoute comme toujours le site de l’éditeur : Mini Site de Fire Punch

Publicités

13 réflexions au sujet de « Fire Punch tome 1 »

  1. Bravo pour l’honnêteté…Même si dans ta critique je sens que tu ménage un peu l’éditeur dans ta deception, palpable. C’est le problème et le piège dans ce genre de cas et c’est humain. Dommage car le sujet de ce seinen m’intéressait.

    Aimé par 1 personne

    1. En fait je ne ménage pas l’éditeur, car il n’y est pour rien si je n’ai pas accroché aux personnages de ce premier tome. Je ménage plutôt le mangaka qui débute et dont on ne connait encore rien 😉
      Cependant, je te le conseille malgré tout, surtout que pour te faire un avis, tu as les chapitres en ligne qui sortent gratuitement 🙂

      J'aime

  2. Hum…
    J’hésite franchement…
    Et le parallèle que tu fais avec L’attaque des titans me rassures pas… car moi j’ai accroché aux 1er tomes et ai décroché au 10e tellement l’intrigue stagnait (tu vas la visiter cette putain de cave ou bien?)

    Je vais attendre ton retour sur 2-3 tomes

    J'aime

    1. ahah moi c’est l’inverse, à chaque tome je suis comme un fou ^^ Bon faut dire que j’aime bien les enjeu politiques etc.. (là je relis la série depuis le début, j’en suis au tome 13^^) Pas de soucis, t’auras mes avis sur Fire Punch, c’est une série que je vais suivre car elle a un vrai potentiel, mais difficile à juger sur le tome d’introduction.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s