Animes

Mes simulcast hebdo chez Crunchyroll #1

crunchyroll

Bonjour à toutes et à tous ! Comme je l’ai fait la dernière fois avec ADN, je vais à présent vous parler de mes animes en simulcast, mais cette fois-ci sur la plateforme Crunchyroll.

Avant toute chose, je vous informe que j’ai signé un partenariat avec Crunchyroll, ce qui me donne accès aux épisodes en tant que membre premium. J’ai donc pu en visionner plus que sur ADN, puisque chez eux, je ne peux visionner que les animes gratuits. Il a fallu que je rattrape mon retard, et par conséquent, je vais vous parler des deux premiers épisodes des séries qui m’intéressent. Par contre, à partir de la semaine prochaine, je ne parlerai que de l’épisode hebdomadaire pour chaque série 😉

Kado

Kado : the right answer

Synopsis :

Kôjirô Shindô travaille pour le ministère des Affaires étrangères. Tandis qu’il part en voyage d’affaire en avion, un mystérieux cube apparaît dans le ciel, absorbant l’appareil et tous ses passagers. Ce cube porte un nom : « Kado ». À l’intérieur, un être extraterreste, Yaha-kui zaShunina, annonce qu’il va s’immiscer dans les affaires du Japon. Shindô endosse le rôle de médiateur, mais le gouvernement décide d’envoyer une femme, Saraka Tsukai…

Mon avis sur les épisodes 0 et 1 :

J’ai regardé les deux épisodes à la suite, et c’est pas plus mal, car l’épisode 0 ne sert vraiment pas à grand chose, puisque le synopsis de départ ne commence qu’avec le premier épisode. En fait cet épisode 0 sert à poser le personnage de Shindo et mettre en avant ses talents de négociateurs qui se révéleront sans doute très utiles dans la suite de l’anime.

Une fois l’épisode 0 terminé, j’ai donc enchainé sur le premier véritable épisode dans lequel on retrouve l’apparition du cube qui lance vraiment la série. L’animation est superbe, les couleurs sont magnifiques et l’impression de grandeur du cube est vraiment bien représenté.

Nous assistons à la gestion de la situation par les forces armées, qui un peu comme dans un film de science fiction (Independence Day par exemple) tente de comprendre comment fonctionne le cube, tente d’y pénétrer ou de rentrer en contact avec lui.

Tout cela est dirigé par Shinawa, une jeune physicienne bien sympathique qui apporte beaucoup de dynamisme à un titre qui aurait pu être sombre. Beaucoup de questions se posent et le final de l’épisode promet de belles révélation pour la suite de l’anime. Ce titre est celui qui m’intéresse le plus sur tous les animes que j’ai pu voir pour ce printemps.

Fiche de la série sur Crunchyroll

714423296dc4aebe9b21415cb786160b1491111229_full
Alice et Zoroku

Synopsis :

Des enfants, les « Rêves d’Alice », possèdent un mystérieux pouvoir qui leur permet de défier les lois de la physique. Cependant, ils vivent confinés dans un laboratoire secret afin d’être observés, jusqu’au jour où une jeune fille, Sana, parvient à s’échapper. Elle trouve refuge chez un vieil homme bougon, Zôroku, dont le quotidien tranquille se trouve à jamais chamboulé.

Mon avis sur l’épisode 1:

Pour le début de cet anime nous avons un double épisode de 45 min assez inégal. Les 10 premières minutes sont intéressantes, puis les 10 suivantes se veulent comiques, mais ne le sont que moyennement. De plus elles sont entrecoupés d’action et de course poursuite vraiment très mal animés.

Les personnages ne sont pas très bien dessinés, sauf quand il n’y a que Sana et Zoroku qui étant les personnages principaux semblent avoir eu droit à un traitement de faveur. Un premier épisode lent et inégal, mais prometteur si les liens entre Sana et Zoroku se développent et qu’on laisse de coté les petits défaut de ce premier double épisode qui ressemble plus à un pilote qu’a un véritable épisode.

Mon avis sur l’épisode 2 :

Pour ce deuxième épisode, nous pouvons voir l’apparition de l’openning qui est plutôt sympa et qui présente bien l’ambiance de l’anime. Frais, léger avec pourtant une certaine profondeur.

C’est également l’occasion de voir arriver un nouveau personnage, avec Sanae, la petite fille de Zoroku. Nous en avions entendu parler dans l’épisode précédent, et je pensais qu’elle n’était plus de ce monde, mais visiblement je n’avais pas tout compris^^

Quasiment tout l’épisode est centré sur Sana et Sanae qui font connaissance à leur manière. C’est drôle, c’est touchant, j’ai trouvé cela très agréable.

Nus avons également eu droit à quelques passages intéressants sur les souvenirs de Sana notamment sur sa rencontre avec les deux jumelles que nous avions vues lors du premier épisode.

Les dessins ont bien évolués, ils sont vraiment très beaux, très doux mais encore perfectibles en ce qui concerne l’animation des véhicules. La série gagne donc en intérêt avec ce deuxième épisode qui a fini par me convaincre.

Fiche de la série sur Crunchyroll

2bfbc6359e98baec20c9edea2e7fd3c31491224517_full
Warau Saleman NEW

Synopsis :

Fukuzô Moguro est un drôle de vendeur qui apparaît lorsque des gens sont en difficulté dans la vie. Il leur promet alors d’exaucer gratuitement leurs désirs. Mais gare à celui qui ignore ses conseils ou tente de le berner ! Dès lors, Moguro lui demande de payer un lourd tribu sur sa vie…

Mon avis sur l’épisode 1 :

Mr Moguro propose aux gens un moyen de sortir un temps de leur quotidien, de leur travail ennuyeux et routinier. Sons aide n’est hélas pas gratuite et se paye au prix fort. Ce premier épisode est découpé en deux histoires successives, toutes deux traitant de la pénibilité au travail. Les dessins sont assez particuliers, surtout dans la première histoire, mais on s’y fait. Chaque histoire est teinté d’une certaine morale plutôt bienvenue, et après ce premier épisode, j’ai hâte de voir la suite !

Mon avis sur l’épisode 2 :

Par chance, j’avais le deuxième épisode de disponible, et dans celui-ci nous retrouvons Moguro pour deux histoires supplémentaires. Dans la première il va aider un quadragénaire en voyage d’affaire. Ce dernier souhaite s’accorder un peu de bon temps dans une ville thermale, et évidement Moguro va l’aider…à sa façon.

La deuxième histoire est un peu plus originale car Moguro va aider un homme qui a perdu son emploi, et il va lui trouver le travail de ses rêves. Cependant, il s’avère que certaines personnes ont le mal chevillés au corps et que Moguro ne puisse rien pour elles.

Un épisode bien plus abouti, toujours aussi agréable à regarder et avec des dessins de bien meilleure qualité.

Fiche de la série sur Crunchyroll

a470b56d7595f34d4c7c5d4fc40bf44e1490995652_full
The silver Guardian

Synopsis :

Suigin est un joueur professionnel de jeux vidéo, mais il garde son activité secrète. Seule une élève de sa classe, Lei, est au courant. Un jour, Lei remet à Suigin un appareil lui permettant de tester un nouveau jeu en ligne, Grave Buster, mais avant même de lui expliquer comment il fonctionne, elle est kidnappée. Tandis qu’il cherche à l’aider, Suigin active accidentellement un processus qui le projette dans le jeu. Il se retrouve alors au cœur d’une bataille opposant des pilleurs de tombes aux protecteurs de la sépulture d’une déesse venue sur Terre il y a mille ans…

Mon avis sur les épisodes 1 et 2 :

Cet anime est vraiment sympathique, même si est au départ un peu décousu. Par chance, après le visionnage du deuxième épisode on y vois un peu plus clair.

L’histoire nous montre via des flash-forwards un garçon qui semble être dans un monde virtuel et qui combat des hordes d’ennemis. Mais le principal attrait du titre réside dans sa relation avec une jeune femme qu’il fréquente dans le jeu, mais pas en IRL.

Comme je vous le disais, c’est assez décousu, on ne sait pas si on est dans le présent ou dans le passé, mais on comprends malgré tout l’histoire et les liens qui se tissent entre les personnages. Les épisodes durant seulement 13 minutes, il va falloir quelques épisodes pour que cela s’installe correctement.  

Fiche de la série sur Crunchyroll

SukaSuka

SukaSuka

Synopsis :

Cinq cents ans se sont écoulés depuis que de mystérieuses « Bêtes » ont exterminé le genre humain et les animaux vivant sur Terre. Les rares survivants se sont installés sur des îles flottant dans les airs, hors de portée de ces terrifiantes créatures. Seules quelques guerrières, les Leprechauns, ont le pouvoir de résister à ces assaillants en maniant d’anciennes épées sacrées. Mais leur espérance de vie est courte, car la mort peut surgir à tout moment ! Willem a dormi plusieurs siècles dans la glace et est le dernier témoin vivant de cette catastrophe.

Mon avis sur l’épisode 1 :

Voilà une excellente surprise. Je ne m’attendais pas du tout à ça, mais ce premier épisode était vraiment super !

Je ne vais pas vous répéter le pitch puisque tout est décrit dans le Synopsis, mais je vais vous parler de l’ambiance de cet anime. L’animation est vraiment superbe, les dessins son colorés, les personnages sont tous dessinés avec la même qualité, ils sont attachants, on les comprend immédiatement. L’épisode est mis en valeur par des musiques somptueuses et l’on se laisse bercer tout au long de notre visionnage. Je n’ai pas vu passer les 20 minutes, et j’ai vraiment hâte de voir la suite !

Fiche de la série sur Crunchyroll

Et voilà, je pense que ce sont les animes que vais suivre cette saison sur la plateforme Crunchyroll, et vous, regardez-vous des anime ? Si oui, lesquels ?

Enregistrer

Publicités

7 réflexions au sujet de « Mes simulcast hebdo chez Crunchyroll #1 »

    1. Une préference pour Crunchyroll, car le catalogue est plus hétéroclite, j’ai vraiment trouvé des pépites chez eux, là où ADN ne sort que des grosses licences. De plus chez Crunchryroll même si tu n’es pas abonné, tu peux regarder les nouveaux animes, avec une semaine de décalage. Là ou ADN te filent par exemple Boruto gratuit pendant un an, mais pour tout le reste, faut payer obligatoirement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s