Romans

Un cri sous la glace

arton13969-f8b0b

Synopsis :

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : Jesper, le grand patron qui dirige l’empire dans lequel elle travaille, lui a demandé sa main. Il ne veut cependant pas qu’elle ébruite la nouvelle.
Deux mois plus tard, Jesper disparait sans laisser de traces et l’on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée, que personne ne parvient à identifier.
Peter, policier émérite, et Hanne, profileuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul hic, ils ne se sont pas reparlés depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d’apprendre que ses jours sont comptés.

S’ensuit un double récit étourdissant où chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombres. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ?


Mon avis :

Je ne suis pas du tout un spécialiste des polars suédois, ou autre pays nordiques, c’est même le premier que je lis. Allez savoir pourquoi, je n’en avait pas encore tenté. Et c’est vraiment par hasard que je suis tombé sur ce livre puisqu’il était disponible sur la plateforme numérique Netgalley sur laquelle je suis inscrit depuis un mois et demi. J’ai sollicité pas mal de livres (un peu trop ^^) et j’arrive à la fin de chacun jour après jour. Hier je terminais la Fille d’avant et aujourd’hui celui-ci.

Bon, si vous avez lu ma chronique sur La fille d’avant, autant vous le dire tout de suite, ces deux romans n’ont rien à voir. Celui-ci est plus classique, moins novateur, mais pas pour autant moins bon !

Dans Un cri sous la glace, nous avons une enquête comme on peut en lire des centaines, si ce n’est qu’un rythme assez lent est imposé dès le début de la lecture. Ce n’est pas une mauvaise chose en soit car cela permet de découvrir les trois personnages qui nous racontent l’histoire. On suit donc successivement Hanne, Peter et Emma. Chacun aborde l’enquête à sa manière, et j’ai trouvé les personnages plutôt crédibles, même si j’aurais aimé ne pas retrouver une fois de plus un flic mal dans sa peau, un peu blasé de la vie. C’est un archétype assez fréquent dans les polars, et c’est bien dommage.

Mais ce n’est qu’un détail car l’intrigue est vraiment prenante, car ne plus de l’enquête, on en apprends toujours un peu plus sur le vécu et le passé des trois protagonistes principaux. On les découvre au fur et à mesure que l’enquête avance, et cela évite de tomber dans un récit classique avec une simple affaire. Les personnages gagnent en profondeur et l’on apprends à mieux les connaitre et les comprendre chapitre après chapitre.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’histoire se déroule à Stockholm, dans une période enneigée qui plus est. Cela nous change des décors américains vu et revus. D’ailleurs, la couverture colle parfaitement à la thématique du livre. Une beauté froide et énigmatique. Rien de très novateur dans l’histoire en elle même, mais l’ambiance, les personnages et les lieux apportent un petit truc en plus que j’ai vraiment bien aimé. Sans doute est-ce la petite touche nordique qui fait toute la différence ?

Je remercie NetGalley et les éditions Calman-Lévy pour m’avoir permis de lire ce roman, car sans eux je n’aurais probablement pas sauté le pas tout de suite. Comme quoi, il est toujours bon de vouloir sortir de sa zone de confort.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un cri sous la glace »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s