Manga

Père et fils tome 1

pere-fils-1-ki-oon

Synopsis :

Torakichi, apothicaire ambulant, passe la majorité de son temps sur les routes pour visiter ses clients. Résultat : il n’a quasiment jamais vu son fils de 3 ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes ! Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien en éducation et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé… Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à reconstituer le lien perdu avec son fils ?

Laissez-vous attendrir par le duo père-fils le plus improbable du manga ! Mi Tagawa décrit avec une grande tendresse les joies et les peines de ses héros hors du commun. Armée d’un trait fin et minutieux, l’auteure nous entraîne dans un voyage à travers le Japon traditionnel. Quelle que soit l’époque, la paternité s’apprend à petits pas !

Mon avis :

Toujours à l’affut de lectures qui sortent de l’ordinaire, j’ai entendu parler il y a peu d’un manga qui semble avoir une bonne cote de popularité. Dans un Japon traditionnel (je ne sais pas à quelle ère se place l’histoire) nous suivons le quotidien de Torakichi, un herboriste itinérant qui parcours le pays, où du moins, une large région pour délivrer divers remèdes à des patients souvent trop isolés.

Mais depuis peu, son quotidien est chamboulé part la mort de sa femme et surtout lorsqu’il décide d’emmener avec lui son jeune fils sur les routes. C’est donc une relation père-fils que va nous narrer le manga, et même si je ne suis pas un expert des enfants, j’ai trouvé l’histoire très touchante. On comprends parfaitement la réaction de ce père, qui prends son travail très à cœur et qui ne s’était jamais trop soucié de son enfant, ce dernier étant élevé par sa mère. Mais lorsque cette dernière meurt, il doit faire face à la réalité.

Chaque chapitre va donc prendre la forme d’une mini aventure dans laquelle le petit Shiro va découvrir sans cesse de nouvelles choses aux cotés de son père, qu’il encombre parfois un peu. D’ailleurs, l’histoire se construit assez lentement, chapitre après chapitre, on découvre de nouveaux protagonistes dont certains seront sans doute récurrent dans les tomes suivants. On en apprends aussi beaucoup sur l’herboristerie, sans que se soit pénible à lire. Tout est bien expliqué, de manière simple mais efficace.

Les dessins, mettent eux aussi un certain temps à se mettre en place. Personnellement, j’ai eu du mal à accrocher immédiatement car hormis le jeune Shiro, tous les personnages se ressemblent, surtout dans les 2 premiers chapitres. Autant les décors, les paysages sont vraiment sublimes, autant les personnages sont assez grossiers, tout du moins au départ.

C’est d’ailleurs un constat général sur le manga. Il est très inégal et ne donne pas spécialement envie de s’y investir immédiatement. L’histoire peine à se mettre en place, je ne me suis pas tout de suite attaché aux personnages, et les dessins ne m’ont pas aidé. De plus, l’histoire se veut sérieuse, mais une page sur deux est humoristique, ce qui empêche de pleinement rentrer dans le récit.

Pourtant, une fois qu’on termine le tome, on en ressort avec une sensation de détente, de fraicheur et d’optimisme car au fil des chapitres, les soucis du départ se sont dissipés. Comme souvent dans un nouveau manga, il faut laisser le temps au mangaka de développer son histoire et d’affiner ses dessins.

Donc si vous n’accrochez pas tout de suite, allez au moins au bout du tome, car les 3 premiers chapitres n’ont rien à voir avec le trois derniers. L’humour s’estompe peu à peu pour laisser plus de place aux sentiments entre père et fils.

Par contre, je me demande comment ce manga va faire pour tenir sur la durée. L’histoire semble se suffire à elle-même dans ce premier tome. À la fin de ce dernier, on a l’impression que les problèmes du début sont réglés et que Shiro et Torakichi vont cohabiter sans trop de soucis. Je suis curieux de voir comment cela va évoluer dans les tomes suivants, parce que si nous n’avons droit qu’à de petits chapitres sans réelle évolution de l’histoire, ça risque d’être vite lassant.

Un mot sur l’édition de Ki-oon qui comme toujours est vraiment super. Une fois de plus un gros travail a été effectué sur la qualité de la sur-couverture qui a un petit grain un peu vieillot (comme sur une toile de peintre par exemple) qui renforce le coté traditionnel du manga.

Juste un petit bémol, le classement de ce manga. De nombreux sites le classent en Shonen puisqu’il est prépublié au Japon dans un magazine de shonen. Mais en France Ki-oon l’a édité en tant que seinen. Lors de ma lecture j’ai d’ailleurs fait un sondage sur twitter pour savoir si vous le classiez en shonen ou seinen, et personne n’est tombé d’accord c’est pour dire ^^. J’ai de plus en plus l’impression que ces catégories ne veulent plus rien dire et qu’il ne faut pas se fier à elles avant d’acheter un manga. Quand je vois que « Père et fils » à gagné le tournoi shonen sur le site Manga News face à Black Clover, c’est bien la preuve que ces catégories deviennent obsolètes tant ces deux titres n’ont rien à voir l’un avec l’autre.

Bref, malgré tout ça j’ai beaucoup aimé cette lecture, c’était drôle, touchant, émouvant, les dessins étaient vraiment très beaux (sur la deuxième moitié du tome) et les personnages gagnaient en charisme au fur et à mesure. Par contre, je ne suis pas spécialement pressé de lire la suite car la fin du tome 1 pourrait faire office de fin s’il s’agissait d’un One-Shot. Et c’est bête à dire, mais sans un cliffhanger final c’est difficile  de vite vouloir lire la suite. Je me procurerais quand même le tome suivant, qui j’espère lancera un semblant d’intrigue, à moins que le coté épisodique se révèle finalement très intéressant. Affaire à suivre donc ^^

Publicités

Une réflexion au sujet de « Père et fils tome 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s