Animes

Kagewani

eab753d7042ac8548c9b08a2cf0fa2961459990825_full

Synopsis :

Le professeur Sôsuke Banba enseigne dans une université, mais son plus grand travail est celui de cryptozoologiste. Il traque des animaux étranges et inconnus. Quelques « petits » spécimens observés le poussent à comprendre qu’une menace grandissante est sur le point d’arriver. Cette menace, il la connaît sous le nom de « kagewani » (littéralement, le « crocodile fantôme »). D’où vient-il ? Que veut-il ? Comment sont formés les monstres qui l’entourent ? Seuls Sôsuke Banba et un laboratoire privé tentent de le comprendre mais à des fins différentes…

Mon avis :

Pour ma première chronique sur un anime, je ne vais pas vous parler du plus connu, mais d’un qui se démarque des la concurrence de part son style et son ambiance très particulière.

En effet, cet anime est vraiment spécial, car il faut accrocher aux dessins. Personnellement, j’avais tenté une fois, et je n’avais pas fini le premier épisode, je l’avais catalogué « trop moche ». Et puis, quelque temps après je l’ai retenté, le trouvant toujours aussi moche, mais j’ai regardé plusieurs épisodes complets, et la magie à opéré.

D’ailleurs, maintenant je ne dirais plus que les dessins sont moches. Ils sont particuliers. Je ne sais pas quelle est la manière utilisé pour les dessins mais c’est assez spécial. Les personnages bougent un peu à la manière de marionnettes.

Mais au final, l’idée est plutôt sympathique car cet anime n’a pas besoin d’une grande animation pour réussir à nous captiver. Il faut rentrer dedans, enchaîner 3 ou 4 épisodes pour commencer à pleinement l’apprécier. La durée des épisode n’excède pas 8 minutes, donc c’est un format assez court sachant que chaque saison contient 13 épisodes. Vous pouvez retrouver les deux premières saisons légalement sur Crunchyroll, je vous mettrais tous les liens en fin d’article.

L’histoire est d’ailleurs vraiment interessante, et je pense que sans cette animation étrange, l’anime serait plus léger, plus doux. Alors que là on a vraiment une histoire sombre et inquietante. Chaque épisode est indépendant, et de prime abord, sans lien avec les autres. Mais pourtant, on se rend très vite compte qu’un fil rouge relie tous les cas de créatures et disparitions soudaines. Et c’est la que le personnage du professeur Banba prend tout son sens. Il se développe d’ailleurs énormément durant la première saison, et que dire de la deuxième ! Je ne vous spolierez évidemment rien, vous le savez, c’est mon cheval de bataille, mais si vous aimez frissonner vous ne serez pas déçu. Bon par contre il vous faudra adhérer à l’animation particulière, mais si vous parvenez à passer outre, vous apprécierez encore plus cet anime qui est vraiment de grande qualité.

Il faut également saluer le travail effectué sur les musiques, qui sont vraiment excellentes. Chaque épisode se termine avec un Ending qui commence pendant la dernière minute de l’épisode, et il renforce l’intérêt et donne immédiatement envie de voir le suivant.

Et cerise sur le gâteau, si vous aimez cette série, il y a également une autre série du même auteur, construite de la même manière qui elle traite de fantômes et de légendes urbaines. Il s’agit de « Yamishibai : japanese ghost stories » dont vous pouvez également retrouver les 4 saisons sur Crunchyroll. Ici, pas de fil rouge, mais des épisodes ultra flippants !

Lien des 2 saisons de Kagewani

Lien des 4 saisons de Yamishibai

Ending Kagewani saison 1

Ending Kagewani saison 2

Enregistrer

Publicités

3 réflexions au sujet de « Kagewani »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s