Manga

Teach me love tome 1

18

Synopsis :

Rei est une lycéenne plutôt coincée, renfermée et distante avec les garçons. Elle évite comme la peste Mahiro, le beau gosse de la classe qui enchaine les conquêtes d’un soir. Suite au remariage de leurs parents, ils deviennent demi-frère et demi-sur pour leur plus grand malheur. La vie à la maison devient compliquée car Rei ne cesse de reprocher sa frivolité au jeune homme. Mais cette dernière va s’avérer bien plus ouverte quelle ne le laisse penser.

Mon avis :

Je ne suis pas un grand spécialiste des Shojo, mais n’étant pas réfractaire à de nouvelles lectures, ces derniers temps j’essaie de m’y mettre. Le soucis c’est que comme pour les Shonen il y en a énormément et que parfois les séries sont très longues. Alors j’essaie de trouver des histoires récentes, ou parfois terminées. J’ai récemment découvert Orange (je n’en suis qu’au 2eme tome) et Perfect World, dont il me tarde de recevoir le troisième tome dans le courant de la semaine. Je ne suis donc pas un expert et si vous avez des conseils je suis preneur.

Alors en y allant au hasard, je suis tombé sur Teach Me Love dont la couverture et le résumé m’ont bien plus. Je me suis dit que quelques situations osées, pourraient être sympathique.

Et une fois ma lecture terminée, je me suis demandé s’il s’agissait vraiment d’un Shojo. J’aurais tendance à dire oui, mais un Shojo est normalement plus correct, et ne dois pas comporter de scènes explicites ? Si je me trompe, n’hésitez pas à me reprendre.

Or, ici nous avons certes, deux adolescents, mais les choses vont plutôt vite entre eux, et ils se retrouvent souvent dénudés ! Alors ce n’est pas un reproche, bien au contraire j’ai plutôt bien aimé ce premier tome. La lecture est simple, les dessins sont vraiment de bonne qualité, je n’ai pas vu d’erreur de proportions ou autre. L’histoire est assez simpliste, notamment le pitch de départ, mais cela suffit amplement, car cette situation de frere-soeur qui ne le sont pas vraiment, va apporter son lot de situations cocasses et perverses.

J’ai bien aimé les deux personnages, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas des stéréotypes de ce que l’on peut trouver dans d’autres manga. Mahiro par exemple, qui est le beau gosse du lycée, le tombeur de ces dames, va se retrouver plutôt désemparée lorsque sa nouvelle « sœur » va lui faire de sacrés avances. Mais très vite les deux tourtereaux vont se tourner autour, jouant l’un avec l’autre, et à la fin de ce premier tome, la base du manga est lancé. J’avais peur que le coté « Je t’aime moi non plus » soit le cœur du manga, mais non, une fois le tome terminé, on sait quels sont les enjeux du manga, et je suis plutôt ravi de voir l’optique de cette série, qui à mon sens ne cède pas à la facilité.

Attention toutefois, je ne sais pas trop comment sont les autres Shojo (comme je vous l’ai dit, mon expérience est maigre) mais du peu que j’ai vu dans Orange ou Perfect World, Teach Me Love est très érotique. Il y a quelques scènes très osées, qu’il ne faudra pas mettre entre toute les mains. Bon ce n’est pas un Hentai non plus, mais sachez-le, ce manga est pour un public averti, comme il est indiqué sur l’arrière de la couverture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s