Manga

Perfect World tome 3

22

Synopsis :

Depuis l’accident arrivé à Kawana, un drôle de malaise s’est installé chez Itsuki. Le jeune homme handicapé commence en effet à se demander si, à cause de son état, il ne risque pas d’être un fardeau pour la femme qu’il aime. Et comme si ses doutes intérieurs ne suffisaient pas, de nombreuses pressions extérieurs mettent en danger sa naissante relation de couple…

Mon avis :

Troisième tome d’une série que j’adore de plus en plus, mais qui m’agace également (tout du moins, certains personnages). C’est mon coup de coeur du moment, et je pense que tous ceux qui le lisent sont comme moi.

Ce Shôjo est vraiment particulier car je pense qu’il peut toucher beaucoup de monde, tant les difficultés que rencontrent nos deux amoureux sont réalistes. C’est d’ailleurs, à mon avis ce qui fait la force de ce manga. Aucune situation n’est exagéré, rien ne sonne faux, tout est terriblement réaliste. C’est même trop réaliste par moment car plusieurs fois au cours de ma lecture, je me suis mis à penser « et si cela m’arrivait ? Comment je réagirais ? »

Dans ce troisième tome nous continuons de voir les conséquences du cliffanger final du précédent tome. Comme vous le savez si vous avez lu les tomes précédents, Tsugumi a eu un accident et s’est retrouvée à l’hôpital, laissant le pauvre Ayukawa impuissant. C’est sur cette situation que s’ouvre ce troisième tome, et autant dire que cet accident va avoir de sérieuses répercussions.

Plus que jamais l’entourage de l’un et de l’autre va s’immiscer dans leur couple, leur conseillant de ne pas rester ensemble. Du coté de Tsugumi, ce sont ses parents qui vont se montrer un peut trop pressants, notamment le père de cette dernière. J’ai d’ailleurs trouvé cet homme-là totalement désagréable. Pour qui se prend-il pour se mêler ainsi de la vie de sa fille ? Je ne vous dirais pas ce qu’il fait pour ne pas vous gâcher la lecture, mais cela m’as mis hors de moi. Cet homme ne comprends clairement pas sa fille, c’est affligeant.

Ce n’est pas mieux du coté d’Ayukawa, avec sa jeune infirmière qui franchi beaucoup trop la limite patient-médecin à mon gout. Alors, évidemment elle est la mieux qualifiée pour soigner Ayukawa, mais en aucun cas cela ne lui donne le droit de mettre des bâtons dans les roues dans le couple Tsugimi-Ayukawa.

Personne, que ce soit dans un camp comme dans l’autre ne les crois capables de surmonter les obstacles. L’amour ne fait pas tout, c’est un peu le message de ce troisième tome, et j’avoue que je l’ai trouvé un peu défaitiste. Certes, la situation est compliqué, leur vie ne sera pas simple, mais après tout, qui sommes nous pour les juger ? Je suis du genre à laisser les gens vivre leur bonheur tel qu’ils l’entendent, du moment que ça leur convient. Ils feront des erreurs, il y aura des difficultés, mais après tout, c’est ainsi pour tous les couples.

Le seul que j’ai trouvé honnête (hormis les deux héros principaux) c’est Kore-Eda, qui au lieu de faire pression sur Tsugumi, patiente tranquillement dans son coin, sachant que si sa relation avec Ayukawa ne fonctionne pas, il sera là pour la récupérer. C’est très malin de sa part et au moins il ne rajoute pas des difficultés dans le couple.

Ce troisième tome était vraiment super, je suis passé par de multiples émotions, ce qui prouve que l’auteure maitrise parfaitement son sujet. J’espère que nos deux tourtereaux parviendrons à braver les nombreuses épreuves car ils méritent vraiment d’être heureux ensemble.

Un petit bémol, concernant les dessins que j’ai trouvé assez inégaux. Globalement c’est superbe, il y a des planches magnifiques, mais par moments, notamment dans les deux premiers chapitres, il y avait des cases bâclées, sans aucun fond, avec des personnages mal dessinés. J’ai trouvé ça un peu dommage.

Du coté de l’édition c’est parfait comme toujours chez Akata. La couverture est souple, douce, les couleurs sont sublimes, le papier est d’une excellente qualité, les marges sont bonnes, ce qui permet de parfaitement ouvrir le manga sans l’abimer.

Encore une excellente lecture !

Chronique de Perfect World tome 1

Chronique de Perfect World tome 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s