Comics

Mad Love

19

Synopsis :

Difficile de rester une jeune femme indépendante et sûre d’elle-même quand on tombe folle amoureuse du plus brillant des déments de Gotham. C’est ce qu’apprend à ses dépens l’ambitieuse psychiatre Harley Quinzel le jour où sa route croise celle du Joker, le pire ennemi de Batman. Dès lors, son destin est à tout jamais reliés à son « Poussin » qui, lui, n’a d’yeux que pour son grand oeuvre : la mort spectaculaire du Chevalier Noir !

Mon avis :

Voici un histoire très courte, qui tient seulement sur une soixantaine de pages mais qui est à mon sens, un récit majeur de la culture comics, puisque nous y découvrons les origines de Harley Quinn.

Vous ne le savez peut-être pas, mais Harley Quinn est l’un des rares personnages à ne pas voir été crée en comics. Non figurez vous que sa première apparition a eu lieu dans un épisode de Batman, La série Animée dans les années 90, plus précisément en 1993 dans l’épisode « Chantage à crédit ».

Il est amusant de voir comment un personnage crée seulement pour être une acolyte, prendra au fil du temps de plus en plus d’ampleur pour presque 25 ans plus tard devenir l’un des personnages majeur de l’univers DC. Car que l’on aime ou que l’on aime pas Harley Quinn nouvelle version, il faut bien reconnaitre que DC Comics a bien su la mettre en avant ces dernières années, en lui accordant sa série régulière, et en la mettant en avant dans la série Suicide Squad dans lequel on peut voir un trio amoureux entre elle, Deadshot et le Joker.

Mais dans Mad Love, nous ne sommes qu’au début de l’histoire entre le Joker et Harley. Le personnage est d’ailleurs complètement déjanté, et elle n’a de cesse que de vouloir satisfaire Mister J comme elle aime l’appeler, alors qu’il ne la remarque quasiment pas.

Dans ce court mais intense récit, nous assistons à un  nouvel échec du Joker face à Batman, et Harley Quinn va s’employer pour trouver une nouvelle idée, pour offrir Batman à son cher Mister J. Ce sera également l’occasion de voir comment et pourquoi Harleen Quinzel va tomber amoureuse du Joker et comment il va la façonner pour qu’elle devienne son acolyte.

Comme je vous l’ai dit, le récit est court, soixante pages seulement pour une trentaine de minutes, donc je ne vous raconterez pas comment elle va s’en prendre pour piéger Batman, comment les choses vont finir, non, rien de tout cela dans mes critiques, vous le savez, je ne pile pas. Par contre, ce que je peux vous dire c’est que si vous souhaitez découvrir le personnage, c’est le récit à lire absolument. Après lire à vous de lire les nouvelles aventures solo d’Harley Quinn dans la collection DC Renaissance ou encore avec le Suicide Squad, mais Mad Love est LE point de départ, d’un des personnages les plus loufoques que l’on puisse trouver chez DC comics.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Mad Love »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s