Romans

Calendar Girl, mars

3291044550_2_3_1DNLkIMN

Synopsis :

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa sœur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma.
Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Si vous n’avez pas encore lues les critiques des tomes précédents, je vous invite à le faire.

Calendar Girl, février

Calendar Girl, janvier

Mon Avis :

Troisième mois de l’année et troisième aventure de la belle Mia Saunders. J’aime vraiment beaucoup ce concept d’une histoire chaque mois, on a vraiment l’impression que le personnage est réel, j’aime également la manière dont son site est mis à jour, les faux comptes Twitter et Instagram de Mia qui postent des commentaires sur son histoire en cours, comme si cela se passait vraiment. C’est moderne, novateur, bref, tout ce que j’aime.

Pour le mois de mars, Mia se rend dans la ville des vents, c’est à dire à Chicago. Elle doit y retrouver Anthony Fasano, propriétaire d’une grande chaine de restaurants italiens. Bien évidemment il est beau gosse même s’il est different d’Alec et de Wes, et Mia le trouve parfaitement à son gout. Notons d’ailleurs que Mia n’a aucun gout pour les hommes. Il suffit qu’elle en croise un qui tombe la chemise pour qu’elle soit sous le charme. Bon au moins elle n’est pas difficile et puis c’est le jeu de ces 12 romans. Ce n’est pas un défaut mais personnellement ça me fait bien marrer. Comment peut-elle être séduite par Wes et Tony qui sont propres sur eux, qui présentent bien, et également par Alec qui était, passez moi l’expression, plutôt déguelasse ?

Bref, ce n’est pas ça l’important, non, ce qui m’intéressait dans ce troisième tome c’etait de voir un peu l’évolution de ses aventures et notamment de voir comment elle allait entretenir une relation avec Wes et prendre des nouvelles de sa famille. Et j’avoue que j’ai particulièrement aimé le début de ce tome car elle décide enfin, après deux mois tout de même, de se rendre au chevet de son père (qui je le rappelle est dans le coma). Le mois dernier je commençais à avoir des doutes sur l’intérêt du père comateux, mais là, ça va, c’est bien mis en avant, et on voit bien qu’elle s’inquiète. J’avais peur qu’elle fasse une ville par moi sans jamais voir sa famille, mais non, il fallait juste un peu de temps pour que cela se mette en place.

De plus, c’est l’occasion d’en savoir un peu plus sur sa meilleure amie, sa petite soeur et de voir la première apparition de Blaine, qui est celui qui a envoyé son père dans le coma et qui est le créancier de Mia. Bref, le responsable de toute cette situation.

Une fois cela fait, nous allons à Chicago pour faire la rencontre de Tony. Là aussi j’avais peur que cela ressemble trop au premier tome, avec un personnage propre sur lui, entouré d’une grande famille etc… Et c’est effectivement le cas, mais, il y a un petit détail qui change tout. Je ne vous le dévoilerais pas car je ne spoile jamais mes chroniques, mais j’ai vraiment aimé l’orientation de ce troisième roman. L’histoire est bien plus sympathique, plus interessante et on ne tombe pas dans les clichés.

Le mois de mars est pour moi le meilleur. Janvier était bien mais un peu rapide car il servait de base pour la suite. Fevrier était moyen, avec le personnage d’Alec trop fade, trop perché dans son art douteux (et trop dans les clichés du français). Alors que le moi de mars est vraiment au dessus, de plus on continue de prendre des nouvelles de Wes, et j’ai particulièrement apprécié la manière dont ces choses étaient mises en scène.

Calendar Girl est devenu mon rendez-vous mensuel que je ne veux pas louper. L’histoire se développe tranquillement, chaque mois ne ressemble pas au précédent et Mia gagne en maturité mois après mois. Vivement le mois d’avril !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Calendar Girl, mars »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s